Fès : Investissement de 176 millions de DH en 2005

Cette enveloppe budgétaire, arrêtée lors du conseil d’administration de la RADEEF tenu récemment sous la présidence du wali de la région Fès-Boulemane en présence du directeur général des Régies et Services concédés, du gouverneur de la province de Sefrou et du président de la Commune urbaine de Fès, concernent les secteurs de l’électricité (39 millions de Dh), de l’eau potable (54 millions de Dhs) et de l’assainissement (83 millions de Dhs).
Plusieurs projets sont programmés dans le domaine de l’électricité tels que le lancement de la réalisation d’un bureau central de conduite des réseaux moyenne tension 20 KV, l’actualisation du schéma directeur d’électricité pour redéfinir les besoins de la ville en énergie électrique pour la période 2004-2024, la reconversion en « B2 » (220/380 volts) de la ville nouvelle, la reprise du réseau aérien en souterrain dans les principales artères de la ville, le remplacement des lignes aériennes en conducteurs nus par les câbles en faisceaux torsadés isolés, et l’achèvement de la reconversion en 20KV du réseau 5.5KV en médina.
S’agissant de l’eau potable, la Radeef va réaliser des projets programmés visant particulièrement l’amélioration du rendement du réseau de distribution d’eau potable et des conditions de desserte avec le renforcement du réseau primaire de distribution d’eau potable pour les besoins futurs, la réhabilitation des réseaux de l’ancienne médina, Fès-Jdid et Mellah, le renforcement du réseau d’eau potable de la zone de Bensouda, la réhabilitation et le renforcement des réseaux vétustes existants dans divers quartiers et la sectorisation et la mise en place du macrocomptage.
Concernant l’ assainissement liquide, les projets qui seront réalisés concernent essentiellement l’acquisition d’un terrain pour la réalisation de la future station de traitement des eaux usées et la réalisation des études d’avant projets et la préparation des dossiers d’appels d’offres pour la construction de la station d’épuration des eaux usées, ainsi que la deuxième phase des travaux d’aménagement des « Oueds égouts » en médina.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *