Feu vert pour la framboise marocaine aux Etats-Unis

Feu vert pour la framboise marocaine  aux Etats-Unis

Les deux parties viennent de signer un plan d’action opérationnel

La coopération entre le Maroc et les États-Unis dans le domaine de l’agriculture franchit un nouveau cap. «Les négociations techniques entamées entre l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et le Service d’inspection sanitaire des animaux et des plantes aux Etats-Unis (APHIS) ont abouti à la signature du plan d’action opérationnel», explique l’ONSSA dans un communiqué datant du 4 février 2020 soulignant que cette signature donne le feu vert à l’ouverture officielle, pour la première fois, du marché américain aux exportations marocaines de framboises. «Cet accord est le fruit des négociations initiées entre le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts au Maroc et son homologue américain», indique la même source expliquant que les autorités américaines exigent par ailleurs que ce fruit soit emballé dans les unités de conditionnement autorisées par l’ONSSA.

En effet, les responsables américains exigent que toute exportation doit impérativement être accompagnée d’un certificat phytosanitaire délivré par l’Office. Dans le détail, ce certificat atteste que les fruits ont été effectivement produits et emballés conformément aux exigences des États-Unis (USA). Au total, le nombre d’établissements autorisés par les services compétents de l’ONSSA, qui opèrent dans le secteur des fruits rouges, s’élève à 68. Par ailleurs, l’ouverture de ce nouveau marché permettra de booster les exportations marocaines des fruits rouges. Cette filière a connu dans le cadre du Plan Maroc Vert un développement continu durant ces dernières années grâce notamment aux efforts entrepris pour faire évoluer le secteur.

Fruits rouges : 140.000 tonnes exportées vers une quarantaine de pays

En termes de chiffres, le Maroc exporte plus de 140.000 tonnes de fruits rouges par an vers plus de quarante pays, dont les pays membres de l’Union européenne. Dans le cadre de son intervention dans la filière des fruits rouges, l’ONSSA assure le contrôle et la protection de ces fruits. A cela s’ajoute le fait que les services compétents de l’Office procèdent à la délivrance des autorisations sanitaires aux établissements qui opèrent dans le secteur, ainsi qu’au contrôle de l’exportation des plants et des produits de fruits rouges.

La framboise occupe une superficie de 2.400 hectares en 2018-2019

Entre 2010 et 2018, la superficie totale des fruits rouges a connu un accroissement de 176% au niveau national, selon les chiffres de la tutelle. Ainsi, elle est passée d’environ 3.035 hectares en 2009-2010 à 8.400 hectares en 2018-2019. La production suit la même dynamique en passant de 107.000 tonnes en 2009-2010 à 197.000 tonnes estimées en 2018-2019 enregistrant une croissance de 84%.

Au cours de la campagne 2018-2019, la superficie globale de la framboise a atteint 2.400 hectares et a généré une production d’environ 21.890 tonnes destinées essentiellement à l’exportation. Par ailleurs, la filière des fruits rouges joue un rôle socio-économique important dans la mesure où elle enregistre annuellement un chiffre d’affaires national estimé à 3,76 milliards de dirhams dont 3,3 milliards de dirhams par l’export, soit 88%. Ajoutons à cela que les exportations des fruits rouges en frais et surgelés/congelés représentent une source de devises pour le pays avec une moyenne de plus de 3,4 milliards de dirhams par an. Enfin, la filière cumule à elle seule près de 10,4 millions de journées de travail dont environ 51% rien qu’au niveau de la Région de Rabat-Salé-Kénitra.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *