Finance participative : Plus de 13 milliards de dirhams d’encours crédits à fin 2020

Finance participative : Plus de 13 milliards de dirhams d’encours crédits à fin 2020

Le financement participatif à l’équipement s’est consolidé de 102,7% se situant à 893 MDH contre 441 MDH en décembre 2019. Pour ce qui est du financement participatif de trésorerie, la banque centrale relève un encours de 16 MDH.

L’encours des financements participatifs atteint à fin décembre les 13,51 milliards de dirhams, en consolidation de 4,39 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année passée. Cette progression est évaluée à 48,1%. Se référant aux statistiques partagées par Bank Al-Maghrib, l’essentiel de ces financements va au secteur immobilier. L’encours de la Mourabaha immobilière s’est établi à fin 2020 à 11,56 milliards de dirhams, en amélioration de 45,5% en glissement annuel, soit un encours additionnel de l’ordre de 3,61 milliards de dirhams comparé à une année auparavant. Le financement participatif à la consommation a pour sa part progressé de 39,3%. On note dans ce sens 988 millions de dirhams d’encours alloués à fin décembre contre 279 millions de dirhams contractés à la même période de l’année passée. Le financement participatif à l’équipement s’est consolidé pour sa part de 102,7% se situant ainsi à 893 millions de dirhams contre 441 millions de dirhams en décembre 2019. Pour ce qui est du financement participatif de trésorerie, la banque centrale relève un encours de 16 millions de dirhams.

Pour ce qui est des certificats de sukuk, ils ont affiché un repli d’environ 24% à fin décembre 2020. Ils ont totalisé 235 millions de dirhams. Les créances sur l’administration centrale se sont élevées à 148 millions de dirhams, en hausse de 9,6% en glissement annuel.

En parallèle, les créances sur les institutions de dépôts se sont chiffrées à 1,88 milliard de dirhams, en amélioration de 37,2%. Ces créances sont constituées à hauteur de 1,38 milliard de dirhams de dépôts auprès de la banque centrale et 317 millions de dirhams de dépôts auprès des banques. Notons que l’actif global des banques et fenêtres participatives s’est renforcé de 32,4% se situant ainsi autour de 17,02 milliards d’actifs. De cet actif, 746 millions de dirhams sont immobilisés, dont 408 millions de dirhams d’immobilisation acquise dans le cadre de la finance participative.

Au niveau du passif, la banque centrale relève une hausse de 42,7% des engagements envers les résidents ayant atteint à fin décembre 2020 une valeur de l’ordre de 10,59 milliards de dirhams. On relève dans ce sens des engagements de 4,83 milliards de dirhams envers les banques, sous forme de refinancement à travers le produit «Wakala bil istitmar» et de dépôts à vue reçus des banques mères.

Les dépôts d’investissement ont atteint pour leur part les 894 millions de dirhams à fin 2019. On relève également une hausse de 2,7% de Hamish Al jidiya pour atteindre les 134 millions de dirhams. Il s’agit en effet d’un montant en numéraire déposé auprès de l’établissement en garantie de l’exécution de la promesse d’achat ou de location d’un bien fait par le client.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *