Accueil Economie Finances publiques: Un atelier d’information autour du Prix Sharjah
Economie

Finances publiques: Un atelier d’information autour du Prix Sharjah

Compétition: Le Prix Sharjah pour les finances publiques a été au centre d’une conférence d’information tenue, mercredi à Rabat, à l’initiative de l’Organisation arabe pour le développement administratif (OADA), en partenariat avec le ministère de l’économie et des finances.

Le Prix Sharjah a été au cœur d’un atelier d’information organisé par l’Organisation arabe pour le développement administratif (OADA) en partenariat avec le ministère de l’économie et des finances. Géré par l’OADA, sous le parrainage du gouvernement de Sharjah, ce prix a pour objectif de répandre les meilleures pratiques dans la gestion des finances publiques pour atteindre le développement durable et le déploiement exemplaire des ressources financières gouvernementales, ainsi que d’encourager les chercheurs dans le monde arabe pour promouvoir une meilleure application des pratiques financières.

Revenant sur le thème de l’atelier de formation, Sonia Hamamouch, directrice de l’Institut des finances et adjointe au directeur des affaires administratives et générales au ministère de l’économie et des finances, a expliqué que ce choix a été fait en consultation avec l’OADA afin d’accompagner la promotion de l’adoption du processus de budgétisation sensible au genre dans les programmes des départements gouvernementaux, et ainsi contribuer au renforcement des capacités, à l’échange d’expériences et à l’apport de l’appui aux ministères et institutions publiques dans l’intégration de la dimension sociale dans leurs stratégies et programmes.

Pour sa part, Nasser Al-Hatlan Al-Qahtani, directeur général de l’OADA, a relevé que la tenue de la conférence de présentation du Prix Sharjah pour les finances publiques dans sa deuxième édition et des ateliers de formation visent à faire connaitre le prix, ses objectifs et les mécanismes de participation. « Nous voulons à travers ce prix renforcer les pratiques professionnelles dans le domaine des finances publiques et rendre hommage aux participations distinctes, soumises par des individus ou des institutions, et pouvoir bénéficier des expériences arabes dans ce domaine», a-t-il poursuivi.

De son côté, Sheikh Rashid bin Saqr Al-Qasimi, secrétaire général du Prix Sharjah pour les finances publiques, a rappelé que le Prix Sharjah a été instauré en 2016, en partenariat avec l’OADA avec comme objectif réel d’encourager à atteindre une performance financière et s’informer sur les meilleures pratiques et expériences dans le monde arabe. «Ce prix permettrait aussi de voir les organismes et les ministères de finances qui se distinguent et les individus qui se démarquent dans le domaine des finances publiques pour les récompenser et reproduire leurs expériences dans les autres pays arabes», a-t-il fait valoir. Et de conclure que «la cérémonie de remise de prix se tiendra à Sharjah au début du mois de mai».

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie