Fonds d’équipement communal: Recul de 16% du résultat net en 2020

Fonds d’équipement communal: Recul de 16% du résultat net en 2020

Au titre de l’année 2020, le résultat net du Fonds d’équipement Communal (FEC) s’élève à 244 millions de dirhams, soit en repli de 16% par rapport à 2019.

Cette régression est liée à la contribution de la Banque au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) qui s’est élevée à 100 MDH, souligne le FEC dans un communiqué dévoilant ses indicateurs annuels. «Le PNB affiche une croissance de 13%, pour s’établir à 623 MDH à fin 2020. Une performance qui tient compte du volume de l’activité, de la qualité du portefeuille de prêts de la Banque ainsi que de la poursuite de l’optimisation du coût de mobilisation des ressources de financement», indique la même source. Par ailleurs, les capitaux propres et assimilés ont atteint environ de 5 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2020, en augmentation de 5% comparativement à 2019, permettant de ce fait de renforcer l’assise financière de la Banque, à même de lui permettre de continuer à accompagner les besoins croissants des Collectivités Territoriales, précise le même communiqué.

On notera également que les engagements de prêts contractualisés durant 2020 s’élèvent à 3,335 MMDH, en légère progression par rapport à 2019. Cela englobe en particulier « la mise à niveau des villes et le développement urbain dans le cadre des programmes de développement territorial, ainsi que le désenclavement routier à travers la construction d’infrastructures routières, notamment pour la réalisation de projets qui s’inscrivent dans le cadre du Programme de Réduction des Disparités Territoriales et Sociales (PRDTS) en milieu rural », explique le FEC ajoutant que les décaissements de prêts ont atteint 3,51 MMDH au titre de l’exercice 2020, «de moindre intensité que celle observée en 2019, comme anticipé par la Banque et annoncé lors des précédents communiqués de presse trimestriels, qui s’explique notamment par le glissement temporel, dans la réalisation de certains projets financés par l’Institution».

Parallèlement, ce niveau d’activité a permis à la Banque d’enregistrer une hausse de 9% des créances sur la clientèle atteignant plus de 25 milliards de dirhams au 31 décembre 2020. « La préservation des fondamentaux permet à la Banque de renforcer la relation de confiance tissée au fil des années avec ses partenaires financiers, lui permettant de clôturer avec succès son opération d’emprunt obligataire, lancée au cours du T4 2020 pour un montant de 2 milliards de dirhams. L’endettement financier a atteint plus de 21 milliards de dirhams à fin 2020», relève le FEC.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *