Fonds d’équipement communal : Une levée d’un milliard DH prévue sur le marché obligataire

Fonds d’équipement communal : Une levée d’un milliard DH prévue sur le marché obligataire

Inscrite dans le cadre du programme d’emprunts plafonné à 9 MMDH

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a annoncé avoir visé, vendredi, un prospectus relatif à l’émission par le Fonds d’équipement communal (FEC) d’un emprunt obligataire ordinaire d’un montant de 1 milliard de dirhams. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme d’emprunts obligataires initié par le Fonds pour un montant global plafonné à 9 milliards de dirhams.

Se référant au FEC, la période de souscription de cet emprunt, dont la maturité est fixée à 15 ans, s’étale du 3 au 7 janvier 2022 inclus. «La négociabilité des titres est de gré à gré (hors Bourse) et la méthode d’allocation est sous forme d’une adjudication à la hollandaise», précise le Fonds dans la note de présentation de ladite opération. Et de préciser que «le taux d’intérêt facial est fixé entre 2% et 2,20%, révisable annuellement en référence aux taux moyens pondérés (TMP) de 6 mois (180 jours) avec une prime de risque entre 50 et 70 points de base».

Il est à souligner que le recours par le FEC au marché obligataire vise principalement le financement de son activité ainsi que la diversification des sources de financement à long terme et la poursuite de l’optimisation des coûts de financement.
Parmi les objectifs promus, on cite également la consolidation de son image vis-à-vis des principaux partenaires et le renforcement de son positionnement en tant qu’émetteur régulier sur le marché obligataire.

Une évolution favorable de l’activité de crédit

Le FEC affiche ses dernières années une évolution favorable de son activité de crédit. Ceci s’est traduit par une augmentation du niveau des décaissements et des besoins de financement lesquels, selon le Fonds, ont nécessité une mobilisation croissante de ressources. Une croissance qui sera maintenue au cours des prochaines années et ce compte tenu des grands chantiers de développement des collectivités territoriales aussi bien au niveau des régions qu’au niveau national.
Au premier semestre 2021, le volume des attributions de prêts du FEC a atteint 1,33 milliard de dirhams contre 2,015 milliards de dirhams au 30 juin 2020, en baisse de 33,9%. Ces attributions ont concerné le financement de 28 projets dans 7 secteurs d’intervention portant sur un investissement total de près de 2,25 milliards de dirhams au profit de 14 collectivités territoriales.
Le niveau d’attributions enregistré au titre des six premiers mois de l’année tient compte de l’attribution d’un important prêt pour un montant de 850 millions de dirhams. Pour leur part, les engagements de prêts ont enregistré une baisse de 16,2% à fin juin 2021. Ils se sont établis à 1,51 milliard dirhams contre 1,81 milliard dirhams enregistrés à la même période de l’année précédente. A préciser que les six premiers mois de l’année 2021 ont été marqués par la poursuite de la concrétisation des attributions de prêts accordés en 2021.
Plus de 48% de leur volume global, soit 641 millions de dirhams, a été concrétisé en engagements de prêts au cours du premier semestre de l’année.

Un PNB en hausse de 9,2% au premier semestre 2021

Sur le plan financier, le FEC a bouclé le premier semestre sur une note positive. Son produit net bancaire s’est inscrit en amélioration de 9,2% comparé à la même période de l’année passée pour atteindre les 320,8 millions dirhams à fin juin 2021. Cette hausse s’explique par l’augmentation de 8% de l’encours des prêts au moment où le coût moyen des ressources mobilisées a baissé de 10,4%. Le résultat net du Fonds s’est établi à 177,3 millions de dirhams, en hausse de 53% par rapport à la même période de l’année dernière. Notons que le résultat net enregistré au premier semestre 2020 a été marqué par la comptabilisation de 50% de la contribution du FEC de 100 millions de dirhams au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), soit un montant de 50 millions de dirhams. Hormis cette contribution, le résultat net du FEC au titre du premier semestre 2021 ressortirait à 162 millions de dirhams. Le Fonds d’équipement communal relève par ailleurs un léger repli des créances sur la clientèle au titre des six premiers mois de l’année. Ces derniers ont affiché un repli de 0,2% à fin juin 2021. Ceci s’explique par le décaissement des prêts de 1,3 milliard de dirhams entre fin décembre 2020 et fin juin 2021. A cela s’ajoutent les remboursements en principal des client de 1,3 milliard de dirhams. Le taux de créances en souffrance est resté maîtrisé sur ladite période atteignant 0,15% à fin juin 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *