Formalisant l’engagement de l’État et le secteur privé

Formalisant l’engagement de l’État et le secteur privé

Le pacte pour la relance économique et l’emploi scellé

Un contrat public-privé pour la relance économique et l’emploi vient d’être conclu ce jeudi 6 août 2020. La 9ème réunion du Comité de veille économique (CVE) a été marquée par la signature d’un pacte qui formalise l’engagement commun et partagé par l’État et le secteur privé autour d’une relance économique effective, durable et inclusive.

Il s’agit d’un engagement scellé entre le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM). L’accord conclu s’articule autour de 4 objectifs principaux. Citons, à cet effet, la relance de la dynamique économique, la sauvegarde et la promotion de l’emploi et la préservation de la santé des travailleurs. Les trois parties se sont, par ailleurs, engagées à accélérer le processus de formalisation de l’économie et de promouvoir la bonne gouvernance.

Notons que la signature de ce pacte vient en concrétisation des orientations royales émises lors du dernier discours du Trône. Le souverain a, en effet, annoncé l’injection de 120 milliards de dirhams dans l’économie marocaine pour assurer la relance post-covid. Un montant auquel les banques contribueront à hauteur de 75 milliards de dirhams, à octroyer sous forme de crédits garantis par l’État pour appuyer le tissu productif impacté par la crise sanitaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *