Formation, recherche & innovation et entrepreneuriat : Les MRE sensibilisés aux technologies vertes

Formation, recherche & innovation et entrepreneuriat : Les MRE sensibilisés aux technologies vertes

L’Iresen et les départements de Nezha El Ouafi et Aziz Rebbah s’allient pour l’énergie durable.

Une démarche concrétisée, mardi à Rabat, par le lancement du programme de mobilisation des compétences dans le domaine des technologies vertes. «Cette initiative se veut de construire un réseau avec nos experts et chercheurs dans différents domaines notamment ceux ayant trait à l’énergie verte», précise Badr Ikken, directeur général de l’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) en prélude à la signature d’une convention destinée à la mise en pratique de ce programme.
L’intervenant, qui indique que des MRE de 20 pays participent à cet événement, annonce également la création, en cours, d’une base de données «verte». «Nous voulons chaque année rendre hommage à nos experts au Maroc et à l’étranger», avance-t-il en s’exprimant sur la préparation de l’Iresen 2.0. Comme il le détaille, cette base de données verte a trois piliers. Il s’agit, selon M. Ikken, de «la formation, la recherche & innovation et l’entrepreneuriat en technologie verte». Pour lui, il est question de créer de «nouveaux projets et programmes». «C’est une opportunité», enchaîne-t-il en allusion au lancement du programme.

Les annonces d’El Ouafi

Egalement de la partie, la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger saisit son passage pour annoncer la «révision du fonds MDM Invest avec la Caisse centrale de garantie». Ce fonds consacré aux investissements par les MRE est destiné à tous les domaines notamment l’économie verte. Et ce n’est pas tout! Nezha El Ouafi annonce également «un système d’information pour les investissements conçu avec l’agence belge de développement (Enabel)». Elle annonce aussi «une base de données avec une plate-forme digitale dont le lancement est prévu dans les prochaines semaines». Cette base de données est conçue pour servir d’interface entre les institutions nationales et les compétences marocaines à l’étranger. Quant au programme de mobilisation des compétences dans le domaine des technologies vertes, il a, selon la ministre, fait l’objet d’un «travail de plus d’une année». L’objectif ultime étant, selon la ministre, de «mobiliser les compétences en environnement, technologie verte et économie durable». «Nous passerons à la phase pratique pour adhérer à la transition énergétique», enchaîne-t-elle en mettant constamment en avant la dynamique impulsée par le Souverain dans ce sens. Pour elle, le changement s’impose. «Ce qui importe c’est l’expertise. Nous espérons arriver à 500.000 investisseurs», poursuit-elle en évoquant également d’autres conventions liant son département à différents secteurs. Le tout en rappelant le travail de son ministère avec les représentations diplomatiques pour «élargir le champ de contribution des experts marocains et des investissements en technologie verte».

Plus de ressources humaines et financières

De son côté, Aziz Rebbah, ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, estime que la recherche scientifique est une «priorité». «Nous entrons dans une nouvelle phase avec plus de ressources humaines et financières. Nous avons besoin de compétences», ajoute-t-il en allusion à 2021-2030 tout en rappelant la dynamique royale. Cette décennie sera, pour lui, marquée par de «nouveaux programmes».
Cela étant, cet événement s’est distingué par le lancement de la base de données «GreenCONNECT» permettant la mise en relation des experts marocains résidant à l’étranger dans le domaine des énergies renouvelables avec la communauté scientifique nationale ; la mise en place d’un programme de mentorat entre les experts marocains résidant à l’étranger et les porteurs de projets dans le domaine des technologies vertes au Maroc (chercheurs, stagiaires, doctorants, etc.); et le lancement d’un concours pour primer les experts marocains résidant à l’étranger. Le tout en annonçant la conférence Green MRE prévue en juin 2022.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *