EconomieUne

Fruit d’un partenariat entre OCP Africa et ITFC : Bientôt un mécanisme de financement innovant pour les petits exploitants agricoles d’Afrique

© D.R

Ce rapprochement entre OCP Africa et ITFC tend à augmenter les rendements de la production agricole et les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles d’Afrique.

Etablir un mécanisme de financement innovant pour permettre aux agriculteurs l’accès à des solutions personnalisées et d’établir des solutions holistiques au-delà du simple accès aux engrais.

Tel est l’objet principal du protocole d’accord signé récemment entre Mohamed Anouar Jamali, président-directeur général d’OCP Africa, et Hani Salem Sonbol, directeur général de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC). Ce rapprochement entre OCP Africa et ITFC tend en effet à augmenter les rendements de la production agricole et les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles d’Afrique. Il s’inscrit dans le cadre des douze accords d’un montant global de 750 millions de dollars américains conclus entre l’ IFC , les Etats membres de l’OCU et les partenaires régionaux et ce lors du troisième jour des assemblées annuelles 2023 du Groupe de la Banque islamique de développement (BID) à Djeddah. « Les accords donneront accès à des ressources financières afin de faciliter le développement du secteur privé et de stimuler la croissance économique.

Ils permettront également la mise en place d’un système commercial plus efficace et plus performant qui favorisera des importations et des exportations plus rationnelles et plus sûres », indique l’ITFC dans ce sens. Parmi les pays signataires figurent le Cameroun, le Tadjikistan, la République du Togo, et l’Ouzbékistan. S’agissant des partenariats régionaux, l’ITFC s’est allié à l’Afreximbank. Les deux parties ont conclu un accord de financement commercial Murabaha syndiquée de 325 millions de dollars en vue de soutenir le programme de financement commercial d’ajustement à la crise en Ukraine pour l’Afrique (UKAPFA) de 4 milliards de dollars. Ce dispositif vise en effet à aider les pays membres de l’Afreximbank à atténuer l’effet de la hausse des prix des produits de base due au conflit et à soutenir les besoins de financement commercial du secteur privé et des entités étatiques.

De même, l’ITFC et la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO, une banque régionale, partenaire stratégique de la Société en Afrique de l’Ouest, ont signé une facilité de financement Murabaha de 25 millions d’euros pour répondre aux besoins de financement du commerce des clients du secteur privé de la banque.

Articles similaires

Economie

Un vol opéré par la compagnie canadienne Air Transat : Marrakech officiellement reliée à Montréal

Le vol inaugural de la ligne Montréal-Marrakech opéré par la compagnie canadienne...

Economie

Casablanca Smart City : Casabus a plongé les visiteurs dans des expériences immersives

Casabus opéré par Alsa a exposé ses innovations à la 8ème édition...

EconomieUne

ONDA : Bientôt une solution intelligente pour les aéroports de Casablanca et Rabat

L’objectif principal de ce projet est la mise en place et l’intégration...

Economie

Innovation bancaire : Bank of Africa dévoile sa nouvelle plateforme «Dima Kayn L’hal»

Bank of Africa vient de lancer une nouvelle plateforme baptisée «Dima Kayn...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux