Grande distribution : Marjane intègre la Food Store Quality Association

Grande distribution : Marjane intègre  la Food Store Quality Association

Première enseigne non européenne à adhérer à cette organisation professionnelle

Le Groupe Marjane fait son entrée à la Food Store Quality Association. Il s’agit de la première enseigne non européenne à adhérer à cette organisation professionnelle, basée en France, et qui réunit 14 marques européenne de la grande distribution. «Plus qu’un engagement, c’est un sacerdoce pour Marjane dans un contexte où le consommateur est devenu beaucoup plus exigeant par rapport à la sécurité sanitaire et l’hygiène alimentaire », apprend-on du Groupe.

Depuis le 25 novembre 2021, Marjane intègre la communauté de la Food Store Quality Association (FSQA), dont la volonté commune est d’assurer la sécurité sanitaire des activités de fabrication et de manipulation des denrées alimentaires sur leurs points de vente. Compte tenu de cette adhésion, le référentiel «Food Store Quality Standard» (FSQS) mis au point par l’association sera adopté par tout le réseau de Marjane. «La FSQA a pour objet la gestion et le développement de la marque associée » Food Store Quality Standard – FSQS» , un référentiel d’inspection utilisé par la grande distribution et permettant de mesurer de manière factuelle le niveau de maîtrise des points de vente au regard de la sécurité sanitaire des aliments commercialisés», explique le Groupe.

Et de préciser que «ce référentiel s’appuie sur les Bonnes Pratiques d’Hygiène (BPH) de la profession, les exigences de la règlementation en vigueur dans le pays d’implantation et les plans de maîtrise sanitaire des enseignes». Marjane note par ailleurs que les inspections seront menées par Eurofins Food Assurance (EFA), un acteur majeur dans l’accompagnement à la maîtrise de l’hygiène des entreprises de l’agroalimentaire et de la distribution.

Rappelons qu’il y a quelques années, les enseignes fondatrices de FSQA ont décidé de mettre en commun leur savoir-faire. Ces enseignes ont intégré l’idée que la sécurité sanitaire des aliments n’est pas un critère de concurrence, mais un sujet de coopération qui doit interpeller tout distributeur soucieux de la santé des consommateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *