Hausse de 22% des exportations à fin avril

Hausse de 22% des exportations à fin avril

Leur évolution positive contribue à l’allègement de 4% du déficit commercial

L’automobile arrive en tête des secteurs qui tirent les exportations vers le haut. Les expéditions du secteur se sont affermies de 62,6% réalisant ainsi un chiffre de 29,52 milliards de dirhams, soit un additionnel de 11,36 milliards de dirhams en glissement annuel.

Les exportations marocaines maintiennent leur trend haussier au quatrième mois de l’année. Les expéditions nationales sur le marché international affichent une croissance à deux chiffres à fin avril 2021. La hausse relevée est estimée à 22 % empruntant ainsi un rythme de croissance plus important que celui des importations. Cette ventilation contribue à réduire davantage le gap entre les ventes et les achats. Le déficit commercial s’inscrit en allègement de 4,2% se résorbant ainsi de 2,78 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année précédente. Ces tendances, relevées dans le dernier bulletin statistique des échanges extérieurs de l’Office des changes, confirment la reprise d’activité sur la sphère commerciale.

S’agissant de la dynamique des exportations marocaines, la valeur générée à fin avril se chiffre à 102,62 milliards de dirhams, en consolidation de 18,72 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année précédente. La hausse concerne les ventes de la majorité des secteurs. L’automobile arrive en tête des secteurs qui tirent les exportations vers le haut. Les expéditions du secteur se sont affermies de 62,6% réalisant ainsi un chiffre de 29,52 milliards de dirhams, soit un additionnel de 11,36 milliards de dirhams en glissement annuel. «Cette évolution s’explique par la hausse des ventes du segment de la construction (+71,9%) et celles du segment du câblage (+50,4%). Ces exportations sont supérieures à celles réalisées durant la même période en 2019», peut-on lire de l’Office des Changes. On note également une nette reprise des exportations du textile et du cuir.

Les ventes à ce niveau se sont accrues de 22,8% arrivant ainsi à 10,86 milliards de dirhams. Dans ce sens, les vêtements confectionnés ont augmenté de 24,1% alors que les articles de bonneterie ont vu leurs exportations s’accroître de 37,3%. Les exportations des phosphates et dérivés ont pour leur part progressé de 16,9 % réalisant un additionnel de 2,62 milliards de dirhams par rapport à la valeur réalisée à la même période de l’année passée. L’Office des changes explique cette évolution par la hausse des ventes de l’acide phosphorique (1,6 MMDH) et celles des engrais naturels et chimiques (1,12 MMDH). En revanche, les ventes de phosphates affichent une légère baisse perdant à fin avril 104 millions de dirhams de leur valeur revenant ainsi à 2,16 milliards de dirhams à fin avril 2021 contre 2,27 milliards de dirhams une année plus tôt. Pour ce qui est des exportations du secteur agriculture et agroalimentaire, elles se sont améliorées de 3,2 % au moment où celles de l’électronique et l’électricité se sont appréciées de 33,9 % et celles des autres extractions minières de 53,9 %. Du côté des importations, les achats réalisés à fin avril se sont situés autour de 165,39 milliards de dirhams, en hausse de 10,7%, soit des importations supplémentaires de 15,94 milliards de dirhams comparé à la même période de l’année passée. Cette hausse revient au redressement des achats de la quasi-totalité des groupes de produits.

A cet effet, les importations des produits finis de consommation ont augmenté de 7,84 milliards de dirhams. Les achats des demi-produits ont pour leur part progressé de 3,24 milliards de dirhams au moment où ceux des biens d’équipement se sont inscrits en hausse de 2,6 milliards de dirhams. En parallèle, les approvisionnements en produits énergétiques se sont légèrement retractés baissant ainsi de 177 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *