Economie

Haut-Commissariat au Plan : La contribution du tourisme au PIB est de 7,1% en 2011

© D.R

L’année 2011 n’aura pas été celle du tourisme pour le Maroc. C’est ce qu’a confirmé le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans sa note d’information relative aux résultats du compte satellite de tourisme de 2011. Il en ressort que le produit intérieur brut (PIB) du tourisme a atteint 56,7 milliards de dirhams en 2011, contre 55,9 milliards en 2010, ainsi sa contribution au PIB s’est établie à 7,1% en 2011 contre 7,3% une année auparavant. «Dans un contexte marqué par une conjoncture mondiale difficile qui a impacté les principaux marchés émetteurs de touristes à destination du Maroc, les principaux indicateurs de l’activité touristique en 2011 ont affiché des évolutions contrastées comparativement à l’année 2010», souligne le HCP dans sa note.
À ce titre, la consommation intérieure du tourisme récepteur,  touristes non résidents étrangers et marocains résidants à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, a atteint 68,7 milliards de dirhams en 2011 contre 65,8 milliards en 2010, progressant ainsi de 4,5% au lieu de 7,7% en 2010.
De son côté, la consommation du tourisme interne et émetteur a enregistré une hausse de 9,1% contre 10,3% en 2010 pour atteindre 26,1 milliards de dirhams en 2011, précise le HCP. Il s’agit des touristes résidents séjournant au Maroc en dehors de leur environnement habituel et des touristes qui partent en voyage en dehors du Maroc pour qui les dépenses touristiques prises en compte sont celles réalisées au Maroc. Dans cette optique, la consommation intérieure du tourisme récepteur et du tourisme interne et émetteur a, globalement, atteint 94,8 milliards de dirhams en 2011 au lieu de 89,7 milliards en 2010 réalisant, ainsi, une augmentation en valeur  de 5,7% en 2011 au lieu de 8,4% en 2010. Dans cette consommation, la part du tourisme récepteur a perdu 0,9 point en passant de 73,4% en 2010 à 72,5% en 2011 alors que celle du tourisme interne et émetteur a atteint 27,5% en 2011 au lieu de 26,6% en 2010.
À ce titre, la valeur ajoutée du secteur du tourisme a marqué, en 2011, une légère hausse de 1,1% au lieu de 8,9% en 2010 passant ainsi de 46,3 milliards de dirhams à 46,6 milliards en 2011. Sa part dans la valeur ajoutée globale de l’économie nationale a baissé de 0,4 point pour atteindre 6,3% au lieu de 6,7% en 2010.
À noter qu’en 2011, les nuitées dans les établissements d’hébergement classiques ont marqué un recul de 6% contre des arrivées en hausse de 1%.
Aussi, le Maroc a enregistré plus de 9,34 millions d’arrivées aux postes frontières, en augmentation de 1% par rapport à l’année précédente, et ce malgré une conjoncture difficile avec 64% des arrivées perdues dues à la baisse des marchés français, espagnol et italien. Les recettes globales ont, pour leur part, augmenté de 4% par rapport à 2010, pour atteindre un total de 59 milliards de dirhams enregistrant une évolution de la dépense touristique malgré la chute des nuitées.

Articles similaires

EconomieUne

Marrakech : Le projet de l’autoroute de contournement Est avance

Ce projet s’ajoute à une liste de chantiers visant le désengorgement des...

EconomieUne

Secteur extractif, énergie électrique, activités manufacturières… Des évolutions favorables relevées par la DEPF au premier trimestre 2024

Le secteur manufacturier poursuit sa dynamique favorable au premier trimestre. La valeur...

EconomieUne

L’UM6P et OCP soutiennent «Climate Impulse»

Le projet devrait aboutir en 2028 à un tour du monde, sans...