Economie

High-tech : Le PC à 100 $ produit à partir de 2007

© D.R

Après moultes péripéties, incertitudes et critiques diverses, le projet philanthropique développé sous l’égide de l’organisation à but non lucratif One Laptop Per Child dont l’un des fondements est d’équiper en matériel informatique l’ensemble des enfants dans les pays à l’économie émergente, semble enfin voir le bout du tunnel avec la confirmation du lancement effectif de la production de masse pour le deuxième trimestre 2007. Les PC à 100 dollars commenceront en effet à être fabriqués d’ici les prochaines semaines par la firme taïwanaise Quanta Computer. Ces PC, destinés aux pays en voie de développement, seront donc en vente à partir de 2007. La compagnie s’attend d’ailleurs à en livrer de cinq à dix millions l’an prochain, notamment en Argentine, au Brésil, en Libye, au Nigeria et en Thaïlande. La taïwanaise Quanta Computer, entreprise désignée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology) afin de fabriquer les fameux ordinateurs, a annoncé qu’elle espérait que la production massive débuterait au deuxième trimestre 2007, sachant qu’elle ira crescendo, atteignant une production maximale à la fin de l’année prochaine. En poussant de l’avant ce projet créé en 2005, ses initiateurs espèrent que les élèves des pays en voie de développement auront une chance de s’initier au monde de l’informatique.
Pour rappel, les instigateurs du projet avaient dès le départ précisé qu’il faudrait entre 5 et 10 millions de commandes pour que la production du fameux portable destiné aux enfants puisse enfin débuter. Grâce à la dernière commande de la Libye de 1,2 million d’ordinateurs pour 250 millions de dollars d’investissement total (serveurs, suivi technique, connexion Internet etc), les cinq millions de PC à 100 dollars sont désormais atteints, voire dépassés, puisque le Brésil, la Thaïlande, l’Argentine et le Nigéria ont tous les quatre commandé environ un million d’ordinateurs chacun. Produit en Chine, l’ordinateur à 100 dollars aura un microprocesseur cadencé à 500 MHz ainsi qu’une mémoire vive de 128 mégaoctets. Le tout fonctionnera sous Linux et sera uniquement destiné aux écoles.

(avec Internet)


 2B1 : The Children Machine


Ce projet a pour objectif de faciliter l’accès à l’informatique en proposant un ordinateur portable fonctionnel à un prix très abordable, initialement de 100 dollars. Alors que le projet continuait d’évoluer, il manquait toujours un nom pour identifier ce produit, un peu plus innovateur que "le PC à 100 dollars". Après un débat interne au projet, le nom retenu sera finalement "2B1 : The Children Machine". Un nom qui ne va pas chercher bien loin, mais qui a au moins le mérite d’être reconnaissable, compréhensible et porteur d’un symbole (2B1 se prononce "to be one", ce qui signifie en français "ne faire qu’un").

Articles similaires

EconomieUne

Transport aérien : Royal Air Maroc et la confrérie Mouride signent une nouvelle convention de partenariat

Royal Air Maroc (RAM) et la Confrérie sénégalaise des Mourides ont signé,...

EconomieUne

Agriculture résiliente et éco-efficiente : Le rendement de nouvelles variétés tolérantes à la sècheresse dévoilé

Cet événement constitue une occasion pour passer en revue le programme de...

EconomieUne

Energies renouvelables et hydrogène vert : Le Maroc et les Pays-Bas établissent un plan d’action commun

Cette coopération bilatérale vise notamment à mettre l’accent sur le renforcement du...

EconomieUne

«Ntla9awfbladna» revient avec de nouvelles ambitions axées sur le balnéaire et la nature

L’Office national marocain du tourisme travaille en ce moment sur la deuxième...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus