Accueil Economie Il se tiendra du 2 au 5 février : Dakhla donne rendez-vous avec son Business Summit
EconomieUne

Il se tiendra du 2 au 5 février : Dakhla donne rendez-vous avec son Business Summit

Dynamique : La ville de Dakhla accueille la première édition de Dakhla Business Summit en présence de plus de 60 investisseurs espagnols intéressés par les secteurs porteurs de la région de Dakhla.

Dakhla Business Summit vise à consolider les relations économiques, promouvoir l’économie de la région et faire connaître ses potentialités et opportunités d’investissement auprès des hommes d’affaires espagnols. Cet évènement entend également poursuivre la nouvelle dynamique de coopération diplomatique, économique et culturelle relancée entre Rabat et Madrid depuis mars dernier, en ouvrant la région à de nouveaux investissements directs espagnols.En effet, plus de 60 investisseurs acteurs et opérateurs opérant dans les secteurs de l’industrie, de l’agroalimentaire, des énergies renouvelables, de la construction, de la finance, du tourisme, des technologies, du sport et de la santé vont prospecter de nouveaux marchés et explorer les opportunités d’investissement et de commerce qu’offre cette région.

Cette rencontre sera ponctuée par des sessions B2B, une occasion pour les opérateurs économiques espagnols souhaitant investir dans la région de prendre contact avec les différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs d’activité à forte valeur ajoutée. Les investisseurs et opérateurs économiques espagnols effectueront aussi des visites aux projets phares de la région pour constater de visu les potentialités et opportunités d’investissement.

Notons que cet événement constitue un levier pour la promotion de la région et la mise en valeur de ses potentialités socio-économiques susceptibles de la rendre plus compétitive et plus attractive, vu qu’elle dispose d’un positionnement stratégique de taille et d’excellentes opportunités d’investissement et de partenariat. Elle vient pour donner plus de visibilité aux acteurs économiques et leur offrir l’opportunité d’échanger sur le développement territorial dans tous les secteurs productifs.

Il va sans dire que le choix de cette région n’est pas fortuit, Dakhla-Oued Eddahab dispose, en effet, de potentialités économiques importantes, notamment dans les secteurs de la pêche maritime, l’agriculture, le tourisme et l’énergie. Le secteur de la pêche représente à lui seul 45% du PIB de la région et emploie le plus grand nombre de personnes. Avec une façade maritime de 667 km, la région est l’une des zones les plus poissonneuses du Royaume et dont les eaux recèlent des ressources halieutiques abondantes et diversifiées. La région dispose déjà d’un aéroport international, dont le trafic a augmenté de plus de 23% entre 2018 et 2019.

Elle abrite également un complexe portuaire incluant deux ports qui se situent dans la baie de Oued Eddahab. Le premier, l’ancien port, a été transformé en port militaire, et le second, le nouveau, a été mis en service en 2001. L’activité de ce dernier est essentiellement basée sur l’exploitation des ressources halieutiques, l’importation des hydrocarbures et les flux des bateaux de croisières. Ce port dispose d’une zone industrielle de 270 ha, dont 20% sont aménagés pour les industries de transformation, les zones de stockage, les zones administratives et une zone franche d’exportation.

Articles similaires

Alerte météo: La vague de froid se poursuit jusqu’au jeudi

Un temps froid avec des températures minimales entre -8 et 3°C et...

Le Maroc rouvre son ambassade à Baghdad

Le Maroc a rouvert samedi son ambassade à Baghdad. La cérémonie d’inauguration...

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie