Immobilier locatif : La demande en hausse sur la plate-forme Mubawab

Immobilier locatif : La demande en hausse  sur la plate-forme Mubawab

S’agissant des prix de location, il ressort qu’un appartement vide se loue en moyenne à 7.300 DH par mois au Maroc, baissant ainsi de 3% aussi bien en glissement trimestriel qu’en glissement annuel. Les appartements meublés se louent, quant à eux, en moyenne à 8.300 DH/ par mois.

Mubawab tâte le pouls du marché immobilier locatif. La tendance au deuxième trimestre de l’année fait ressortir une hausse de la demande sur le portail Mubawab.ma. «La demande s’inscrit sur la même tendance haussière après avoir connu un bond de 3,09% pendant ce deuxième trimestre. Le ratio offre/demande sur Mubawab.ma a connu une légère baisse en passant de 3,52 à 3,43 en moyenne au niveau national. Ce ratio représente le potentiel de croissance existant dans chaque zone», explique Mubawab dans son tensiomètre locatif. Se référant à la plate-forme, l’indice des prix locatifs des appartements meublés marque une hausse de 2 points au second trimestre 2021. Contrairement à celui des appartements vides ayant reculé sur la même période d’un point. S’agissant des prix de location, il ressort qu’un appartement vide se loue en moyenne à 7.300 dirhams par mois au Maroc, baissant ainsi de 3% aussi bien en glissement trimestriel qu’en glissement annuel. Les appartements meublés se louent, quant à eux, en moyenne à 8.300 DH par mois, affichant une hausse de 2% en glissement trimestriel, ainsi qu’une légère progression en glissement annuel.

«Dans le segment des appartements proposés vides à la location, les loyers les moins chers se trouvent dans les villes de Tifelt, Chichaoua et Settat, avec respectivement 1.450, 1.500 et 1.850 DH. Les loyers les plus chers se situent toujours dans les villes de Bouskoura, Rabat et Casablanca, avec respectivement 10.600, 9.400 et 7.800 DH», explique Mubawab dans sa publication. Pour ce qui est des villas, Mubawab fait relever un tarif location moyenne de 22.700 DH pour les unités vides. «En glissement trimestriel, les prix restent stables avec une baisse de seulement -0,5%, tandis qu’une baisse plus importante de -7% est constatée en glissement annuel», apprend-on à cet effet. Et d’ajouter que «les villas meublées se louent, en moyenne, à 23.800 DH par mois et l’on enregistre une stabilité en glissement trimestriel et une régression de -3% en glissement annuel». Par région, les villas les plus onéreuses se trouvent à Casablanca (30.700 DH), Rabat (29.500 DH) et Bouskoura (25.900 DH). Les moins chères, quant à elles, se trouvent à Bouznika (4.000 DH), Oujda (5.800 DH) et Sidi Bouzid (6.500 DH). En ce qui concerne l’évolution des superficies, Mubawab constate dans son tensiomètre une stabilité d’un trimestre à l’autre. Ainsi, la demande passe de 50 à 48% pour les appartements avec balcon ou terrasse et de 50 à 58% pour les villas avec piscine. Il est à noter que les dix quartiers stars dans la location longue durée de logements sont en l’occurrence Guéliz (Marrakech), Agdal (Rabat), Ryad (Rabat), Dar Bouazza, Bouskoura, Maarif (Casablanca), Sidi Maarouf (Casablanca), Bourgogne Ouest (Casablanca), Agdal (Marrakech) et Ain Sebaa (Casablanca).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *