Al Omrane : 4,36 milliards de dirhams d’investissements engagés en 2020

Al Omrane : 4,36 milliards de dirhams d’investissements engagés en 2020

Bonne dynamique d’Al Omrane en 2020. La holding ayant tenu mardi 29 juin son conseil de surveillance et son assemblée générale ordinaire dresse un bilan positif de son activité au titre de cette année exceptionnelle.

Les résultats relevés démontrent la résilience de la holding face à un contexte économique et sanitaire difficile. La performance relevée dépasse même les attentes du Management d’Al Omrane. Une tendance confirmée par Badr Kanouni, président du directoire.

En présentant les résultats du Groupe en 2020, M. Kanouni fait part de 4,36 milliards DH d’investissements engagés en 2020, en augmentation de 15% par rapport aux prévisions. Ce montant a en effet permis de lancer 17.576 unités et réaliser 15.165 nouvelles unités en propre et dans le cadre de partenariats. Selon les chiffres relevés par Badr Kanouni, le Groupe a pu achever au titre de la restructuration et mise à niveau urbaine 96.446 unités et lancer 85.875 autres. Sur le plan commercial, les réalisations du Groupe lui ont également permis de générer un chiffre d’affaires de 3,32 milliards DH, marquant ainsi une hausse de 8% par rapport aux prévisions.

Ces indicateurs couronnent en effet les efforts d’Al Omrane en tant qu’aménageur de référence. Pour consolider ce rôle de locomotive dans le domaine de l’habitat et développement urbain, le conseil de surveillance d’Al Omrane s’est fixé quelques priorités. L’heure étant de poursuivre les efforts engagés en matière de renforcement des mécanismes de la bonne gouvernance, la veille sur l’équilibre entre les contraintes financières ainsi que l’aspect social des missions de la Holding. L’accent devrait également être mis sur la rationalisation des dépenses, la mobilisation des ressources et contributions financières ainsi que la promotion de la transparence. La présidence du conseil mise par ailleurs sur l’importance d’une parfaite coordination et d’une convergence efficace entre l’ensemble des acteurs et intervenants. Le but étant de réduire les difficultés, dont la problématique de la commercialisation du stock. Parmi les orientations ayant été définies pour Al Omrane, on cite l’augmentation du rythme de commercialisation de ses produits de logement ainsi que de faire de sa prochaine nouvelle plateforme numérique un portail d’informations transparentes et actualisées.

Il est à rappeler que la holding Al Omrane a été réactive pour mettre en œuvre les recommandations et les décisions du Conseil de surveillance.
Notons qu’à l’issue de ses travaux, le conseil de surveillance du Groupe Al Omrane a ratifié la création d’un comité de gouvernance, sous la présidence de Dounia Ben Abbas Tâarji, présidente du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique. Ce comité comprendra également des représentants du chef du gouvernement, du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *