Al Omrane défie la Covid

Al Omrane défie la Covid

Le chiffre d’affaires atteint 3,31 milliards de dirhams, soit 108% par rapport aux prévisions

Le Groupe a mobilisé, pour accompagner l’effort national de reprise de l’activité économique, un investissement de 4,33 milliards de dirhams, soit 115% par rapport aux prévisions, ce qui a permis de mettre en chantier 17.499 unités et d’en achever 14.875.

Résilience. C’est le maître mot pour le cas de la holding Al Omrane. Car en dépit d’une année 2020 exceptionnelle et difficile, le Groupe a démontré sa capacité de résilience en étant un acteur moteur pour la relance au sein du secteur de l’habitat. En effet, même si les impacts de la pandémie ont affecté le Groupe à l’instar de l’ensemble des acteurs du Royaume, celui-ci a néanmoins fait preuve d’agilité, de résilience et d’engagement citoyen pour réduire ses impacts socio-économiques et mieux préparer la relance en s’engageant rapidement sur le redémarrage des chantiers post-Covid.

C’est ce qui ressort du conseil de surveillance du Groupe Al Omrane qui vient d’avoir lieu sous la présidence du chef de gouvernement, et président du conseil de surveillance de la holding Al Omrane, Saâd Dine El Otmani, pour apprécier le bilan de l’année 2020 et le plan d’action pour 2021. Le conseil a connu la participation de Nezha Bouchareb, ministre de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et vice-présidente du conseil de surveillance de la holding Al Omrane, Jamila El Moussali, ministre de la solidarité, du développement social, de l’égalite et de la famille, Dounia Taârji, présidente du directoire du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, Jelloul Samsseme, wali attaché à l’administration centrale du ministère de l’intérieur, Badre Kanouni, président du directoire de la holding Al Omrane ainsi que le reste des membres du conseil de surveillance, représentants des départements concernés.

Dans le détail, le président du conseil de surveillance est revenu sur les résultats du Groupe pour l’année 2020 qu’il a jugés positifs, au regard de la conjoncture historique que traverse l’économie, et appelé le Groupe à poursuivre son engagement avec la même détermination pour l’année 2021.
A cette occasion, il a noté avec satisfaction les avancées significatives enregistrées dans les chantiers de réforme engagés de manière générale et particulièrement en matière de modernisation des pratiques de gestion et l’utilisation de la digitalisation comme support à la simplification des procédures et l’efficacité dans l’action notamment en cette période de crise sanitaire.

Plan d’action

Il a aussi tenu à rappeler que le Groupe est l’outil de mise en œuvre de la politique du gouvernement dans le secteur de l’habitat et le développement urbain qui bénéficie de la Haute sollicitude royale. La nature des programmes qui lui sont confiés par l’Etat nécessite plus que jamais la synergie et la convergence des efforts de tous les intervenants pour dépasser les difficultés transverses qui peuvent entraver son action et la bonne exécution des projets.

Concernant le Plan d’action pour l’année 2021, Badre Kanouni a rappelé qu’au regard du contexte sanitaire qui perdure, le Groupe avec l’ensemble de ses filiales ont procédé à la révision des prévisions et plans d’actions pour l’année 2021, et ce après avoir exprimé auprès du ministère de tutelle les besoins de soutien à apporter par le gouvernement , administrations et autorités compétentes tant pour soutenir l’offre que la demande, et pris acte des diverses mesures d’accompagnement mises en œuvre ou prévues (d’ordre administratif, financier, fiscal, logistique…). Sur cette base, le Groupe prévoit la mise en chantier de 18.302 unités de production nouvelle en propre et avec les partenaires, 60.120 unités de mise à niveau urbaine et l’achèvement de 22.378 unités de production nouvelle et 80.318 unités de mise à niveau urbaine.

Le Groupe Al Omrane prévoit un investissement en 2021, qui devait s’élever à 4,34 milliards de dirhams et un chiffre d’affaires de 4,10 milliards de dirhams. Revenant sur les résultats de l’année 2020, Badre Kanouni, président du directoire du Groupe Al Omrane, a indiqué que le Groupe a mobilisé, pour accompagner l’effort national de reprise de l’activité économique, un investissement de 4,33 milliards de dirhams, soit 115% par rapport aux prévisions, ce qui a permis de mettre en chantier 17.499 unités et d’en achever 14.875 en propre et avec les partenaires. Au niveau des activités de restructuration urbaine, les travaux de mise à niveau urbaine ont profité à 92 224 familles au niveau des achèvements et 96 490 familles pour les mises en chantier. Sur le plan financier et malgré le contexte particulier que vit le secteur, les réalisations du Groupe se sont traduites par un chiffre d’affaires qui s’est situé à 3.31 milliards de dirhams, soit 108% par rapport aux prévisions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *