Aluminium du Maroc s’agrandit

Aluminium du Maroc s’agrandit

A Tanger, Aluminium du Maroc veut s’agrandir. En témoigne le lancement des travaux d’extension de son usine de la ville du détroit le 15 octobre dernier.
Des travaux qui s’inscrivent dans le cadre d’un ambitieux programme d’investissement annoncé il y a deux années, visant à doubler la capacité de production d’Aluminium du Maroc. Cet investissement, d’un montant global de 110 millions de dirhams, portera la capacité totale de filage de cette unité de production tangéroise de 8 000 à 20 000 tonnes de profilés par an à partir de janvier 2006, et sa capacité de traitement de surface par thermolaquage de 4.000 à 10.000 tonnes.
Pour y arriver, l’infrastructure de production sera renforcée. Ainsi, les nouveaux bâtiments en cours de construction sur une superficie couverte de 10 000 m2 abriteront une nouvelle ligne d’extrusion équipée d’une presse de dernière génération de 2 800 tonnes de poussée d’une capacité de production de 12 000 tonnes par an, complétée par une ligne de thermolaquage verticale ultramoderne d’une capacité de 6 000 tonnes par an. Il est également prévu le transfert de l’atelier d’assemblage de profilés à coupure thermique vers un nouveau bâtiment de 1 000 m2, l’extension de l’espace emballage et expédition de la société, et enfin l’installation d’un nouvel atelier de parachèvement de profilés (usinage, cintrage, soudage…) pour développer l’important potentiel à l’export de ces produits destinés aux marchés européens.
A travers cet investissement de l’ordre de 110 millions de dirhams, le premier extrudeur marocain de profilés en aluminium, labellisé Qualanod, Qualicoat et Qualimarine et coté en Bourse de Casablanca, vise à engager une nouvelle stratégie de modernisation, de développement et de réorganisation commerciale de ses services.
Stratégie « qui vise à mieux servir la demande du marché domestique en constante augmentation, tout en dotant la société de solides moyens pour conquérir de nouveaux marchés à l’export, tant en Europe qu’au Maghreb et en Afrique de l’Ouest», peut-on lire dans un communiqué rendu public à cette occasion.
C’est dans cette même perspective d’ouverture sur les marchés internationaux qu’Aluminium du Maroc a commencé une véritable politique de certification.
Depuis décembre 2004, l’entreprise est certifiée «Qualité-Environnement-Sécurité » par l’AFAQ.
A signaler qu’Aluminium du Maroc était déjà certifiée ISO 9002 depuis 2000, et ISO 9001 version 2000 depuis 2003.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *