970x250

Aménagement et construction : Al Omrane élabore son référentiel pour le développement durable

Aménagement et construction : Al Omrane élabore son référentiel pour  le développement durable

Pour aborder la question du développement durable, il est essentiel de maîtriser ses composantes, notamment dans le secteur de l’aménagement du territoire.

C’est dans ce sens que le Groupe Al Omrane travaille sur la réalisation d’un référentiel dédié à l’aménagement durable. Il s’agit d’un document qui doit apporter des recommandations et des réponses aux différentes questions liées au développement territorial que doit se poser chaque aménageur dans la réalisation des projets respectueux des principes de développement durable. L’eau, l’énergie, les déchets, les paysages, la mobilité et l’accessibilité font partie des thématiques qui en découlent.

«La réalisation de projets pilotes, réels laboratoires des nouvelles approches d’aménagement et de construction durables : haute qualité environnementale des bâtiments, l’approche environnementale de l’urbanisme, l’efficacité énergétique des constructions, témoignent de l’engagement certain de notre groupe à intégrer ces nouvelles exigences en tant que levier essentiel de la performance opérationnelle de nos projets», explique le Groupe Al Omrane ajoutant que cette évolution progressive de ses modes d’intervention en matière d’aménagement nécessite d’être capitalisée et accentuée dans le cadre d’un référentiel aménagement durable. Dans le domaine de l’aménagement et de la construction, l’entreprise tient à faire évoluer ses modes d’intervention et les mettre en phase avec les nouvelles exigences de développement durable. Réalisation des programmes d’habitat social, création de nouvelles zones urbaines, réalisation d’équipements et d’infrastructures liés à ses programmes… le rôle du groupe dans le secteur inclut la prise en compte des enjeux urbains et des impératifs du développement durable.

Il faut dire que le Groupe Al Omrane accorde une place centrale au développement durable dans sa stratégie de déploiement. Cette thématique avait d’ailleurs fait l’objet d’une conférence organisée par le Groupe en présence des différents acteurs du secteur. De plus, l’entreprise a reçu en juillet dernier le Prix Hassan II pour l’environnement pour ses différentes actions pour la préservation de l’environnement et la promotion du développement durable.
A cet effet, Al Omrane s’est engagé à intégrer et à promouvoir ces valeurs avec l’accroissement de sa performance économique, la réduction de l’empreinte écologique de ses projets. En termes de chiffres, l’entreprise a renforcé sa dynamique dans les mises en chantier de nouveaux projets, au niveau des achèvements et des livraisons. A fin septembre 2021, 41 projets en production nouvelle ont été mis en chantier avec 10.506 unités et 69 projets de mise à niveau urbaine portant sur 56.806 unités, contre successivement 5.626 et 56.551 unités en 2020.

Parallèlement, le Groupe Al Omrane a accéléré les achèvements de ses différents projets, avec 6.152 unités de production nouvelle et 44.795 unités en mise à niveau urbaine, contre respectivement 5.243 et 20.321 unités au cours de l’année passée. Notons que ces efforts se sont soldés par une croissance du chiffre d’affaires atteignant 734 MDH à fin septembre 2021 contre 557 MDH durant la même période en 2020. Le Groupe Al Omrane consolide ainsi sa performance au titre des neuf premiers mois de l’année, avec un chiffre d’affaires consolidé qui progresse de 35% passant de 1,775 MMDH en 2020 à 2,402 MMDH en 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.