ImmobilierUne

Appartements neufs et anciens: Ralentissement de l’offre et de la demande au 4ème trimestre 2022

Immobilier : Dans son dernier décryptage du marché de l’immobilier, Mubawab assure que le marché a été impacté par des facteurs exogènes tels que le conflit ukraino-russe, le retour de l’inflation et la hausse du taux d’emprunt.

Mubawab dresse le bilan au quatrième trimestre 2022 du marché marocain. Le secteur a été, en effet, impacté par des facteurs exogènes. C’est d’ailleurs ce que confirme Kevin Gormand, CEO et cofondateur du Groupe Mubawab, dans son commentaire des tendances relevées dans la nouvelle édition du Guide de l’immobilier de Mubawab. « Dire que le marché immobilier a été frappé par de multiples perturbations au cours de cette année ne serait pas un euphémisme», a-t-il indiqué.

Et de préciser que «2022 a, effectivement, été marquée par le conflit ukraino-russe, le retour de l’inflation et la hausse du taux d’emprunt. L’impact de ces facteurs s’est fait significativement ressentir sur les indicateurs du marché». Se référant à Mubawab, le prix moyen du mètre carré des appartements ressort à 10.500 dirhams. « Globalement, les prix ont enregistré une hausse au 4e trimestre 2022. Le prix moyen du m² a également augmenté de +2,1 % », peut-on relever à ce propos. Mubawab observe également un ralentissement de l’offre et la demande sur les appartements neufs et anciens. Ainsi l’offre a baissé de -7,9 % sur le quatrième trimestre et la demande de -11,9 %. Mubawab assure par ailleurs que la hausse des prix de l’ancien et du neuf constatée dans la dernière édition du Guide Mubawab de l’immobilier en glissement trimestriel se poursuit au 4e trimestre.

« Les prix des villas anciennes ont augmenté de 5,2 %. Quant aux appartements anciens, les prix entre le 3e et le 4e trimestre 2022 ont augmenté de 0,9 %. En glissement annuel, le prix global de l’ancien s’est déprécié de -3,5 % avec une baisse de -5,8 % pour les villas et une stabilité pour les appartements», apprend-on dans ce sens. S’agissant du prix du neuf, Mubawab assure qu’il s’aligne sur les mêmes tendances que celui de l’ancien. «Au 4e trimestre 2022, le prix global du neuf a augmenté de 0,8 %, avec une augmentation de 2,5 % pour les villas et une faible baisse de -0,3 % pour les appartements», explique Mubawab. Et de suligner qu’ «en glissement annuel, le prix global du neuf a connu, en moyenne, un bond de 4,3 %, avec une augmentation de 9,9 % pour les villas et une baisse de -2,1 % pour les appartements».

Il est à noter que l’Indice Mubawab des prix a baissé de 0,3 % au quatrième trimestre comparé à novembre 2022. Mubawab indique qu’il se situe actuellement au même niveau de prix qu’en septembre 2022, avec une baisse de 0,77 % en valeur par rapport à la même période de l’année précédente, soit -1 point de l’IPM. Casablanca, Agadir et Marrakech sont les villes avec les prix les plus stables pour les appartements, enregistrant des évolutions de prix minimes comprises entre -1 et +1 %..

Articles similaires

ActualitéUne

L’association nationale ovine et caprine tient son Assemblée Générale Ordinaire à Rabat

L’Association nationale ovine et caprine (ANOC) a tenu, samedi à Rabat, son...

ActualitéUneVidéos

2ème conférence africaine sur la réduction des risques en santé: Lumières sur les souverainetés du Maroc

Le ministre de l’industrie et du commerce, Ryad Mezzour, met notamment en...

SociétéUne

Chakib Benmoussa visite des centres d’hébergement et des établissements scolaires à Chichaoua et Al Haouz

Le ministre de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa...