Concours «Habitat vertueux Covid-19» : Et les gagnants sont…

Concours «Habitat vertueux Covid-19» : Et les gagnants sont…

KLK Khayatey Living révèle l’identité des primés de son concours d’architecture ayant pour thématique «L’habitat vertueux» pour le post-Covid-19.

Cette compétition lancée au début du confinement était destinée aux architectes de moins de 40 ans ainsi qu’aux étudiants marocains inscrits en dernière année d’école d’architecture. L’idée étant d’émettre des propositions qui prennent en compte un habitat futur souhaitable et plausible, et ce en intégrant la donne sanitaire actuelle et son corollaire sur les modes futurs de travail. «La pandémie qui régit notre monde a eu le mérite de dévoiler au grand jour tous les manquements et les carences de nos lieux de vie. Elle est à voir comme une occasion à mettre à profit, qui nous permet de prendre le recul nécessaire et de réfléchir et concevoir autrement les espaces de vie des citoyens marocains», apprend-on du promoteur.

Au titre de cette compétition, dont la gestion a été attribuée au Groupe Archimédia, les architectes ont été appelés à adopter une attitude disruptive, de se libérer des contraintes réglementaires et de faire table rase des diverses prescriptions qui conduisent inévitablement non pas à une architecture de création, mais de réglementation. «Cette liberté totale des contraintes a pour ambition de permettre le dessein d’un nouvel urbanisme mixte de quartier, combiné à une architecture innovante», indiquent les initiateurs de cette compétition.

Le jury réuni le 10 octobre a départagé les 42 propositions soumises dans ce sens. A cet effet, l’architecte Younes Diouri a remporté le premier prix avec son concept Habitat+ qui s’est attelé à pallier une problématique essentielle dans les nouveaux modes d’habiter post-Covid, à savoir celle d’un espace extérieur additionnel. Le deuxième prix a été attribué à Aya Zaitouni et Jihane Khebouiz alors que Reda El Jadid et Mohcine Sadiq se sont partagé le troisième prix de la catégorie architectes.

Par ailleurs, Tariq Moumin, lauréat de l’Ecole d’architecture de Casablanca, s’est distingué dans la catégorie étudiants. Notons que l’ensemble des réflexions jugées pertinentes seront renseignées dans le «livre blanc» qui devrait constituer une nouvelle base réfléchie. L’ambition étant de concevoir l’habitat vertueux de demain. Elles serviront d’inspirations pour les opérateurs publics et privés pour proposer des habitats en meilleure adéquation avec les besoins des citoyens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *