Damane Assakane : Près de 47 MMDH de prêts accordés et plus de 250.000 familles bénéficiaires

Damane Assakane : Près de 47 MMDH de prêts accordés et plus de 250.000 familles bénéficiaires

Selon le baromètre du ministère de l’habitat à fin mai 2021

Dans l’habitat social à 140.000 dirhams, 82 conventions ont été visées pour 40.010 logements entre 2008 et mai 2021 répartis sur 52 conventions du secteur privé (24.643 logements) et 30 conventions du secteur public (15.367 logements).

L’appétence à l’achat d’un bien immobilier ne s’est pas démentie malgré une année 2020 difficile. En attestent les dernières statistiques du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville qui révèlent que plus de 250.000 ménages ont bénéficié de Damane Assakane pour un montant cumulé d’environ 47 MMDH depuis la création de ce dispositif jusqu’à fin mai 2021. Dans le contexte de la crise sanitaire, la production globale et les mises en chantier des projets semblent par ailleurs être au ralenti. Logement pour la classe moyenne, mises en chantier, crédits immobiliers, prêts, emplois dans le BTP… Zoom sur les principaux indicateurs du secteur de l’immobilier à fin mai 2021.

Prêts et crédits
Dans le cadre de Damane Assakane, on compte 191.651 ménages bénéficiaires du Fogarim à fin mai 2021 pour 30,29 MMDH. Ainsi, 848 prêts ont été octroyés au mois de mai 2021 pour 0,146 MMDH contre 232 prêts pour 0,038 MMDH à la même période de l’année passée. Concernant Fogaloge, 58.435 foyers en ont profité à fin mai 2021 pour 16,64 MMDH. En mai 2021, 701 prêts ont été accordés pour 0,192 MMDH contre 160 prêts pour 0,047 MMDH en mai 2020. Quant aux crédits immobiliers, leur contribution à l’économie nationale atteint 25,12% avec 286,451 MMDH à fin avril 2021 contre 276,426 MMDH sur la même période de l’année passée, en progression de 3,63% en glissement annuel. Au niveau du taux débiteur appliqué par les banques, il serait de 4,74% au premier trimestre 2021 contre 5,22% à la même période une année auparavant (-9,20%).

Les logements sociaux en chiffres
Il s’avère que 110.613 unités (lots et logements) dont 88.357 unités économiques et sociales ont été mises en chantier en 2020 contre 176.220 unités (lots et logements) dont 139.092 unités économiques et sociales en 2019, soit en baisse de 37,23%. En termes de production, on compte 128.493 unités (lots et logements) y compris 101.716 unités économiques et sociales en 2020 contre 158.532 unités (lots et logements) dont 133.122 unités économiques et sociales une année auparavant, enregistrant un recul de 18,95%. Entre 2010 et mai 2020, on notera que 1.507 conventions ont été visées couvrant 2.107.243 logements à 250.000 de dirhams.
Par secteur, le privé compte 1.450 conventions pour 2.037.166 logements tandis que le secteur public englobe 57 conventions pour 70.077 logements. A titre comparatif, 1.311 conventions ont été signées pour 1.886.412 logements entre 2010 et mai 2020 dont 1.261 projets privés (1.822.647 logements) et 50 projets publics (63.765 logements). Pour ce qui est de l’habitat social à 140.000 dirhams, 82 conventions ont été visées pour 40.010 logements entre 2008 et mai 2021 répartis sur 52 conventions du secteur privé (24.643 logements) et 30 conventions du secteur public (15.367 logements). Entre 2008 et mai 2020, on dénombre à 74 le nombre de conventions ciblées pour 37.682 logements. Le secteur privé détient 46 conventions (23.511 logements) alors que le secteur public compte 28 conventions pour 14.171 logements. Dans cette même catégorie d’habitat, 28.182 logements ont reçu le certificat de conformité entre 2008 et mai 2021 contre 27.930 entre 2008 et mai 2020. Du côté du logement classe moyenne, le nombre de conventions visées est de 32 pour 11.328 logements entre 2013 et mai 2021 contre 31 conventions englobant 11.048 entre 2013 et mai 2020. Concernant l’évolution des ventes du ciment, elles s’élèvent à 0,883 million de tonnes en mai 2021 contre 0,524 million de tonnes au quatrième mois de l’année 2020 marquant une progression de 68,52% en glissement annuel. Notons qu’entre 2004 et 2020, le programme national «Villes sans bidonvilles» a touché 301.914 ménages et 59 villes et centres ont été déclarés villes sans bidonvilles. A fin 2020, on dénombre 5.818 bâtisses menaçant ruine ayant été conventionnées (68.890 ménages). Toujours dans le cadre de l’habitat insalubre, 1,2 million de ménages ont vu leurs conditions de vie s’améliorer.

Contribution à l’économie nationale

A lui seul, le secteur du BTP assure un emploi pour 1.138.536 personnes en 2020. Entre le premier trimestre 2020 et le premier trimestre 2021, 39.000 postes ont été créés dans le secteur dont 38.000 emplois en milieu urbain et 1.000 en milieu rural.

La valeur ajoutée du secteur du BTP est de 6,1% en 2019. Sur le volet des investissements directs étrangers dans l’immobilier, elles atteignent 5,950 MMDH en 2020 contre 7,058 MMDH en 2019, selon les chiffres provisoires du ministère enregistrant une baisse de 15,94%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *