Immobilier

Développé par Yasmine Immobilier : Ovillage ouvert au public à partir du 7 décembre

Yasmine immobilier ouvre un centre commercial à ciel ouvert à Sidi Maârouf.

Cette nouvelle infrastructure, qui ouvrira officiellement ses portes le 7 décembre, réhabilite intégralement le site de production de Coca-Cola Company, en lieu urbain de sortie festive, préservant la vocation industrielle du bâtiment initial, véritable témoignage vivant du passé industriel du quartier de Sidi Maârouf. Baptisée «Ovillage», ce centre commercial a pour ambition de devenir le cœur vibrant de la vie de quartier.

«Ovillage est bien plus qu’une simple destination de food, de shopping et de loisirs, c’est une nouvelle oasis au cœur du quartier Sidi Maârouf, pensée pour offrir des expériences mémorables à ses visiteurs», indique Yasmine Immobilier.

Et de préciser : «Ovillage revisite avec, la signature du groupe Yasmine, les codes du retail en mettant l’accent sur l’expérience client, et prévoit une ouverture imminente». En conservant les caractéristiques architecturales brutalistes des années 1960, telles que les façades en béton brut et les voûtes modernes, Ovillage offre une expérience unique, alliant héritage industriel et innovation contemporaine. Ce site, empreint de l’histoire des années quatre-vingt, bénéficie d’une rénovation minutieuse et appliquée et s’engage à offrir aux visiteurs une expérience unique ancrée dans le passé et résolument tournée vers l’avenir.

Articles similaires

ImmobilierUne

Programme d’aide au logement : Afdal développe une fonctionnalité dédiée au dispositif

De par cette nouvelle fonctionnalité, Afdal améliore l’expérience des utilisateurs.

ImmobilierUne

Les crédits immobiliers s’élèvent à plus de 303,58 milliards DH

Selon les indicateurs du département de l’habitat à fin décembre 2023

Immobilier

Anaé Garden & Sea : La commercialisation du projet lancée

Al Hoceinia Real Estate, à travers sa marque haut standing Héritage Immobilier,...

Immobilier

Selon un récent décryptage d’Afdal à propos des taux immobiliers : Aucun changement des tarifs bancaires à signaler

La sinistralité pourrait poursuivre sa baisse si l’économie continue de se redresser.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux