Immobilier : Le marché reprend

Immobilier : Le marché reprend

Les ventes progressent de 18,8% d’un trimestre à l’autre

La courbe des ventes immobilières continue de grimper. Les transactions ont repris pour l’ensemble des actifs. C’est ce que l’on peut relever de la publication de Bank Al-Maghrib relative à l’indice des prix des actifs immobiliers. La tendance globale du marché immobilier au deuxième trimestre laisse apparaître une progression de 18,8% des ventes par rapport au trimestre précédent. Cette progression trimestrielle recouvre une hausse de 22% des ventes des biens résidentiels, de 29,2% de celles des terrains au moment où les transactions des biens à usage professionnel marquent une baisse de 20,7% d’un trimestre à l’autre. La reprise des ventes a été accompagnée par une baisse des actifs immobiliers aussi bien en glissement trimestriel qu’annuel. Les prix se sont contractés de 5,4% d’un trimestre à l’autre.

Ils marquent par ailleurs une dépréciation de 2% comparé à la même période de l’année passée. Retour sur les principales évolutions relevées au deuxième trimestre 2021. Se référant à Bank Al-Maghrib, les prix des actifs résidentiels ont fléchi de 5,6% comparé au premier trimestre de l’année. Une baisse qui reflète le repli de 6,4% pour les appartements, de 2,5% pour les maisons et de 5,1% pour les villas. En parallèle, les ventes ont culminé de 22% sur ladite période. Une progression portée par la hausse des ventes des appartements (+22,7%) ainsi que celle des maisons (+13,3%) et des villas (+15%). «En glissement annuel, les prix se sont repliés de 2,3%, en liaison avec les baisses des prix de 3,7% pour les appartements. En revanche, l’indice des prix a augmenté de 4,2% pour les maisons et de 0,1% pour les villas. Concernant les ventes, elles ont progressé pour toutes les catégories des biens résidentiels», explique Bank Al-Maghrib à cet effet.

En ce qui concerne le foncier, l’indice des prix des terrains marque un repli de 5% en glissement trimestriel et de 1% en glissement annuel. Les transactions affichent pour leur part une amélioration de 29% d’un trimestre à l’autre. Pour ce qui est des prix des biens à usage professionnel, ils se sont contractés de 4,9% comparé à la même période de l’année passée, reflétant ainsi un repli de 3,1% des prix des locaux commerciaux et de 13,3% pour les bureaux. Les transactions à ce niveau semblent se redresser aussi bien pour les locaux commerciaux que pour les bureaux et ce après avoir marqué un repli de 20,7% en glissement trimestriel. La tendance trimestrielle par ville fait ressortir une baisse de 4,5% des prix des actifs immobiliers à Rabat. Un repli qui recouvre une baisse de 5,1% pour le résidentiel, de 2,7% pour les terrains et de 1,5% pour les prix des biens à usage professionnel.

Les ventes ont pour leur part grimpé de 14,7% au niveau de Rabat suite à la hausse de 17% des ventes résidentielles et de 13,3% des terrains au moment où les biens à usage professionnel ont reculé de 16,3%. A Casablanca, les prix ont marqué un repli de 5,4% tandis que les ventes ont progressé de 21% reflétant une hausse de 29,1% des biens résidentiels, de 18,9% des terrains et une baisse de 20% pour les biens à usage professionnel. A Marrakech, les prix ont enregistré un repli de 3,4% au deuxième trimestre 2021. Les transactions ont quant à elles progressé de 28,9% d’un trimestre à l’autre. Même tendance observée à Tanger. L’indice des prix a affiché un repli de 7,4% au niveau de la ville du détroit contre une progression de 16,1% des ventes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *