970x250

Les prix des actifs immobiliers baissent de 4,9% au 1er trimestre

Les prix des actifs immobiliers baissent  de 4,9% au 1er trimestre

Se référant à la récente analyse de Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib décrypte les tendances du marché immobilier au premier trimestre de l’année. La banque centrale observe dans ce sens une dépréciation de 4,9% de l’indice des actifs immobiliers comparé aux trois premiers mois de l’année. Cette baisse résulte en effet de la diminution de 5,8% de l’indice des prix du résidentiel, de 2,9% de celui des terrains et de 8,6% des prix des biens à usage professionnel. En dépit de cette baisse, les ventes immobilières ont marqué une importante chute durant ce premier trimestre.

Les transactions se sont ainsi rétractées de 9,3% reflétant le repli de 6,6% des ventes des biens résidentiels, de 15,7% des terrains et de 11,9% des biens à usage professionnel. La tendance immobilière par ville laisse apparaître un repli de 1% d’un trimestre à l’autre des prix au niveau de Casablanca. Cette contreperformance résulte des baisses de 0,1% pour le résidentiel, de 1,6% pour les terrains et de 6,3% pour les actifs à usage professionnel. Concernant les ventes, elles ont marqué un recul de 16,2% au niveau de la métropole, reflétant des baisses des transactions des biens résidentiels (19,1%) et des terrains (15,7 %) et une hausse de celles des actifs à usage professionnel (2,3%).

Pour ce qui est de Rabat, les prix des actifs immobiliers se sont contractés de 1,8% recouvrant des diminutions de 1,6% des prix des biens résidentiels, de 10,8% de ceux des terrains au moment où ceux des actifs à usage professionnel se sont redressés de 14,9%. Se référant à Bank Al-Maghrib, les transactions ont reculé de 22,6% à Rabat traduisant le repli des ventes des biens résidentiels (21,9%), des terrains (35,3%) et des biens à usage professionnel (18,2%). Par ailleurs, les prix des actifs immobiliers ont progressé à Marrakech.

Ils ont marqué une augmentation de 2% d’un trimestre à l’autre en relation avec la hausse de 0,3% des prix des biens résidentiels et de 3,6% de ceux des terrains. «Les prix des actifs à usage professionnel ayant, en revanche, baissé de 2,1%», relève-t-on de la banque centrale qui soulève dans son analyse une baisse de 16,1% des transactions immobilières au niveau de la ville ocre. L’ensemble des catégories d’actifs a été impacté.

On note ainsi une baisse de 16,6% des ventes des biens résidentiels à Marrakech contre 15,5% pour les terrains et 12,9% pour les biens à usage professionnel. A Tanger, l’indice des prix a légèrement reculé d’un trimestre à l’autre. On note une baisse de 0,7%, en lien avec le repli de 1,1% pour le résidentiel et de 5,7% pour les actifs à usage professionnel. Le prix des terrains a par ailleurs marqué une amélioration de 0,3% au niveau de la ville du détroit.

Pour leur part, les ventes ont baissé de 5,3%, recouvrant un repli de 5,5% des biens résidentiels et de 28,7% des biens à usage professionnel et une hausse de 11,7% des terrains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.