970x250

Location estivale : La demande en hausse de 94% en 2022

Location estivale : La demande en hausse  de 94% en 2022

L’offre sur les biens dédiés à la location saisonnière a connu une hausse de 43,1% par rapport à la même période en 2021, selon les résultats dévoilés par une étude réalisée par Mubawab analysant la location saisonnière sur la période allant de mai à août 2022.

Ainsi, une augmentation de +46,4% a été enregistrée pour les appartements et 23,8% pour les villas. Dans ce schéma, le prix de la location a été un critère considérable durant cette période estivale et la région du nord est celle qui a connu la plus forte hausse. «Pour une nuitée en appartement, il faut compter, en moyenne, 500 DH à Martil, 300 DH à Chefchaouen, 500 DH à Al Hoceima et 700 DH à Tétouan, soit respectivement +67, +50, +25 et +75% en comparaison avec l’année précédente. Pour la location d’une villa, le prix moyen est de 3.700 DH/nuitée à Tanger, 4.000 DH/nuitée à M’diq, 3.600 DH/nuitée à Cabo Negro et 3.100 DH/nuitée à Martil», relève la même source.

Pour une nuitée en appartement dans la ville de Marrakech, le prix moyen est resté stable (en moyenne 600 DH). Pour les villas, il faut compter, en moyenne, 2.800 DH/nuitée, soit +5,6%. A Essaouira, le prix moyen par nuitée pour la location d’un appartement est de 400 DH, soit +33% par rapport à l’année dernière alors que pour les villas, les prix sont de 2.000 DH/nuitée en moyenne, soit +14%. D’autres villes comme Casablanca (600 DH), El Jadida (400 DH), Bouznika (700 DH) ou encore Skhirat (600 DH) gardent la même tendance sur les prix d’appartements que l’année précédente. Les villes de Fès (300 DH), Meknès (400 DH) et Ifrane (400 DH) sont celles qui ont enregistré les baisses les plus importantes en termes de prix moyen par nuitée d’appartements avec des baisses respectivement de -25, -20 et -20%.

Par ailleurs, la demande de biens immobiliers consacrés à la location estivale a également connu une forte hausse de 94% durant la période mai-août 2022 en comparaison avec la même période de l’année 2021, soit une augmentation de +104% pour les appartements et +18% pour les villas. «L’engouement des familles marocaines, des MRE et des touristes internationaux a créé une dynamique, particulièrement dans les villes balnéaires du nord et les villes de Marrakech, Essaouira, Casablanca.

Ainsi, pour les appartements, cette hausse de demande a été observée principalement sur les villes du nord : Tanger, Martil, Assilah, M’diq et Saidia avec +115%, sur Marrakech avec +95% et sur la ville d’Essaouira avec +204%. Pour les villas, la hausse s’observe à Tanger (+58%), Essaouira (+66%), Agadir (+47%) et Bouznika (+230%)», conclut la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.