ImmobilierUne

Promotion immobilière : Synthèse des principales actions menées depuis le début de la crise

© D.R

Les promoteurs ont fait preuve d’une forte mobilisation sociale et professionnelle face au Covid-19

Les promoteurs immobiliers dressent une synthèse succincte des actions menées par la profession depuis le début du confinement. La Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) énumère les démarches engagées depuis le début de la crise sanitaire. Les professionnels ont fait part d’une forte mobilisation pour réduire l’impact de cette conjoncture qui est venue affaiblir davantage la santé du secteur immobilier. Dès les premières lueurs du Covid-19, la FNPI a mis en place une cellule de crise ayant abouti à la concrétisation d’un certain nombre de démarches.

La première à citer est la contribution des membres directs et associations régionales de la fédération au Fonds Covid-19. Cette initiative a permis à ce jour la collecte de 80 millions de dirhams versée au Fonds. A ce montant s’ajoutent des contributions matérielles à l’instar des dons de paniers alimentaires ou encore la mise à disposition de biens de promoteurs comme supports hospitaliers ou comme résidence aux corps médicaux dans différentes régions du Royaume. En parallèle à l’engagement citoyen, les promoteurs se sont penchés sur l’identification des principaux maux dont souffre le secteur en cette période de crise.

A cet effet, de nombreuses réunions ont eu lieu en mode visioconférence impliquant l’ensemble des parties prenantes dans cette prospection. Ces échanges et consultations ont porté, en effet, sur les diverses problématiques générées par le Covid-19. La profession s’est également adressée à l’instance parlementaire à laquelle la FNPI a remis un rapport de synthèse sur le secteur du bâtiment.

De même, le président de la fédération s’est entretenu avec le ministre de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration pour transmettre les difficultés et les doléances du secteur. Notons que les doléances émises par les promoteurs tendent, entre autres, à accélérer les procédures administratives ralenties par le confinement.

D’où l’adoption d’échanges numérisés des dossiers par l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie. Il a été, par ailleurs, procédé à la mise en place effective de traitements via des plateformes numériques des dossiers d’instruction des autorisations de construire. Rappelons qu’une quinzaine de mesures est en cours d’étude et d’instruction au niveau du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville.

Par K.T

Articles similaires

EconomieUne

Selon le dernier rapport annuel sur les économies de l’Afrique du PCNS : Maroc-Mauritanie-Sénégal, un corridor stratégique

La question clé réside dans l’activation des leviers permettant l’exploitation complète du...

PolitiqueUne

Les femmes RNIstes pour la 13ème région élisent leur présidente

Rachida Ben Bouazza Habri, coordinatrice du parti en France, vient d’être élue...

EconomieUne

En hausse de 7,2 % par rapport à une année plus tôt : 36,3 millions de comptes bancaires ouverts en 2023

«48% des personnes physiques identifiées détiennent un seul compte ouvert, 28% deux...

CouvertureEconomieUne

Lancement des préparatifs pour la campagne agricole 2024-2025

Une réunion présidée par le ministre de l’agriculture dresse un état des...