970x250

Selon une récente analyse de Mubawab : L’offre et la demande immobilières en berne

Selon une récente analyse  de Mubawab : L’offre et la demande immobilières en berne

Le repli de l’offre immobilière se confirme au premier trimestre. Les indicateurs de veille de Mubawab font ressortir une contraction de 3,95% au titre des trois premiers mois de l’année.

La demande a suivi quant à elle le même trend baissant ainsi de 1,2% à fin mars, selon le constat établi par cette plateforme. Parmi les indicateurs analysés on relève le potentiel de croissance dans les villes principales. «Ce premier trimestre, le potentiel de croissance est toujours existant, c’est-à-dire que la proportion de la demande par rapport à celle de l’offre est avantageuse pour de nouvelles opportunités de croissance. Par exemple, sur la seule ville de Marrakech, la demande est presque 3 fois plus importante que l’offre ! », explique dans ce sens Kevin Gormand, directeur général et cofondateur du Groupe Mubawab. Se référant au décryptage de Mubawab, les prix ont enregistré une légère hausse au 1er trimestre 2022.

«En glissement annuel, le prix global de l’ancien s’est apprécié de 2% avec une hausse de 3% pour les appartements et une baisse de 1% pour les villas», relève-t-on dans ce sens. Et de préciser que «le prix du neuf s’aligne sur les mêmes tendances que celui de l’ancien». Ainsi, le prix global du neuf s’est apprécié de 6% au premier trimestre avec une baisse de 5% pour les villas et une hausse de 8% pour les appartements. En glissement annuel, le prix global du neuf a connu en moyenne un bond de 10%, résultat d’une baisse de 1 % pour les villas et une hausse de 10% pour les appartements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.