Industrie chimique : BASF célèbre ses 65 ans de présence au Maroc

Industrie chimique : BASF célèbre ses 65 ans de présence au Maroc

BASF, l’entreprise spécialisée dans la chimie, souffle au Maroc sa 65ème bougie.

Du chemin a été parcouru pour transformer le petit producteur de teintures indigo en leader mondial de l’industrie chimique encore généraliste dont les activités vont de la cosmétique, détergence, peinture, phytosanitaire et semences aux traitements des eaux, solutions minières, ingrédients pour la nutrition humaine et animale et l’industrie pharmaceutique. C’est en 1956 que BASF a débuté ses activités dans le pays sous la dénomination Imacochimie. Dix ans plus tard, la compagnie changera de nom pour devenir «BASF Maroc». Aujourd’hui, son siège se trouve à la Marina de Casablanca. Il est devenu le centre du cluster national de BASF pour l’Afrique du Nord-Ouest. S’exprimant au sujet de cette date anniversaire, le directeur général de BASF Maroc, Khaldoun Bouacida, a déclaré : «A l’occasion de la célébration de notre 65ème anniversaire au Maroc, BASF s’engage à intégrer son slogan «Nous créons de la chimie pour un avenir durable» à l’ensemble de son portefeuille de solutions».

Et d’ajouter : «Le développement durable signifie pour nous la capacité de combiner le succès économique, la responsabilité sociale, la protection de l’environnement, tout en offrant des solutions intelligentes et des produits de haute qualité à toutes les industries du pays. À cette occasion, les employés de la société ont été invités à prendre part à une activité sociale très symbolique qui consiste à planter 65 arbres dans la région d’Imlil». Contribuant fortement au développement du paysage industriel marocain, BASF a renforcé son activité d’année en année, en offrant des solutions innovantes dans pas moins de six segments différents : Produits chimiques, Matériaux, Solutions industrielles, Technologies de surface, Nutrition & Soins et Solutions agricoles. A l’occasion de son anniversaire, BASF a invité ses partenaires et les principales parties prenantes à se joindre à une table ronde conjointe afin de débattre de la question du Green Deal européen et de ce qu’il peut apporter aux marchés émergents et, plus particulièrement, au Maroc.

Ce pacte s’inscrit dans la stratégie de BASF qui vise à atteindre des émissions nettes nulles à l’horizon 2050. À cette fin, BASF prévoit d’investir jusqu’à 1 milliard d’euros d’ici 2025 afin d’atteindre la neutralité climatique, puis 2 à 3 milliards d’euros supplémentaires d’ici 2030.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *