Industrie : L’activité économique s’est améliorée en mai

Industrie : L’activité économique s’est améliorée en mai

Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie du mois de mai indiquent une amélioration, d’un mois à l’autre, de l’activité économique consécutivement à la chute enregistrée en mars et avril, selon Bank Al-Maghrib.

La production aurait augmenté et le taux d’utilisation des capacités (TUC) se serait établi à 56% après 47% en avril, en relation avec sa hausse de 21 points de pourcentage à 46% dans la «mécanique et métallurgie» et de 13 points à 66% dans la «chimie et parachimie», fait savoir BAM, notant que le TUC dans les autres branches d’activité est resté inchangé d’un mois à l’autre.

Les ventes auraient, à l’inverse, accusé une baisse aussi bien sur le marché local qu’étranger, souligne cette enquête d’opinion menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant près de 400 entreprises industrielles, relevant que les commandes auraient stagné et le carnet des commandes se serait situé à un niveau inférieur à la normale.

Par branche d’activité, la production aurait progressé dans la «chimie et parachimie», stagné dans «l’agroalimentaire» et dans la «mécanique et métallurgie» et baissé dans le «textile et cuir» et dans «l’électrique et électronique». Pour leur part, les ventes auraient reculé dans l’ensemble des branches d’activité hormis ‘l’agroalimentaire» où elles auraient plutôt stagné. D’après l’enquête, le maintien des commandes globales au même niveau que le mois d’avril recouvre une hausse dans «l’agroalimentaire» et dans la «mécanique et métallurgie» et une baisse dans le «textile et cuir» et «l’électrique et électronique».

Pour les trois prochains mois, les chefs d’entreprises s’attendent à une hausse de la production et des ventes et ce, dans toutes les branches à l’exception de la «mécanique et métallurgie» où ils anticipent une baisse des ventes, selon la même source, qui fait, en outre, ressortir que 24% des patrons déclarent ne pas avoir de visibilité quant à l’évolution future de la production et 30% pour ce qui est des ventes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *