EconomieUne

Industry Meeting Days 2023 : La montée en gamme de l’industrie marocaine mise en avant

© D.R

Selon Ryad Mezzour, le Maroc a beaucoup investi pour le renforcement de sa compétitivité industrielle et l’amélioration de la qualité de ses ressources humaines, tout en réussissant en 15 ans à passer d’un pays low cost à un pays best cost.

Dans son message royal prononcé lors de la Journée nationale de l’industrie, SM le Roi Mohammed VI a appelé à une nouvelle ère industrielle reposant sur la souveraineté comme moyen et finalité. C’est ce qu’a indiqué Ryad Mezzour, ministre de l’industrie et du commerce, lors de l’ouverture officielle de la cinquième édition des Industry Meeting Days tenue vendredi 28 avril à Tanger. En se basant sur les données relatives à 2022, 86,8% des exportations marocaines concernent, selon l’intervenant, les produits manufacturés, permettant au Royaume de dépasser certains pays qualifiés d’industrialisés.

M. Mezzour a ainsi fait savoir que le Maroc a réussi à prendre le pas sur ces pays grâce à des stratégies industrielles menées pendant ces dernières années et avec des chiffres à l’appui. Il a ainsi tenu à rappeler que les exportations industrielles marocaines ont pu drainer quelque 159 milliards de dirhams. Alors qu’ «on a fini l’année 2022 à 370 milliards de dirhams d’export de produits industriels», a précisé M. Mezzour.
Le Maroc s’appuie, a-t-il dit, sur une industrie diversifiée et des performances remarquables des secteurs tels que l’automobile avec ses 111 milliards d’exportations réalisées en 2022. M. Mezzour a fait part que le secteur est un grand pourvoyeur d’emploi, dont le nombre de salariés inscrits à la CNSS est passé de près de 300.000 en 2013 à plus d’un million déclarés actuellement.

Il a poursuivi que le Maroc a beaucoup investi pour le renforcement de sa compétitivité industrielle et l’amélioration de la qualité de ses ressources humaines, tout en réussissant en 15 ans à passer d’un pays low cost à un pays best cost. M. Mezzour a insisté dans le cadre de cette montée en compétence sur le passage par le Maroc de la prochaine étape de best solution, qui consiste à apporter les meilleures solutions industrielles aux investisseurs. Quant à ses engagements en matière d’emploi, notamment des jeunes, «le gouvernement s’est fixé comme ambition de créer un million d’emplois, durant son mandat, dont 400.000 dans l’industrie», a-t-il rappelé, faisant remarquer que plus de 100.000 emplois ont déjà été créés depuis le début du mandat de l’actuel gouvernement.

De son côté, Abdellatif Miraoui, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, a souligné l’importance du développement du capital humain qui constitue un vrai investissement pour le Maroc à travers une formation bien adaptée aux besoins des entreprises. Consciente de son rôle majeur dans le développement socio-économique du Royaume, l’Université a vu le nombre d’étudiants augmenter, selon l’intervenant, pour passer de 300.000 en 2011-2012 à près de 1,5 million inscrits actuellement dans ses établissements au niveau national. Parmi lesquels, 200.000 d’étudiants suivent leurs études dans les grandes écoles et les établissements à accès régulé ou sélectif. M. Miraoui a fait part que les étudiants des établissements à accès ouvert représentent 80% du nombre total d’étudiants au niveau national et doivent y saisir les opportunités offertes dans le cadre de la réforme de l’enseignement supérieur et à travers une formation hybride pour être en adéquation avec le marché de l’emploi. Placés sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, les Industry Meeting Days 2023 ont eu lieu à l’initiative de Industrie du Maroc Magazine et en partenariat avec le département de tutelle, sous le thème «L’investissement industriel, moteur de l’emploi et de la prospérité économique».

Intervenant lors de l’ouverture officielle de cette cinquième édition, Hicham Rahioui, président-fondateur du support organisateur, a souligné l’acuité et la pertinence de la thématique de ce rendez-vous de deux jours, inspirée du message royal adressé aux acteurs du secteur de l’industrie au cours de la journée nationale de l’industrie tenue en mars dernier.

«Le Souverain a réitéré son objectif de faire du secteur industriel un levier central de développement économique du Maroc, un pourvoyeur majeur de l’emploi, un catalyseur de l’investissement productif et de l’export et un vecteur de croissance et de développement au service des citoyens», a-t-il dit. Pour sa part, Taoufiq Moucharraf, secrétaire général du ministère de l’industrie et du commerce, a fait savoir que c’est dans le cadre de cette vision royale que les stratégies industrielles ont été déployées pour doter le Royaume d’une base industrielle des plus compétitives au monde et instaurer une dynamique industrielle soutenue autour d’écosystèmes performants et résilients. «L’industrie est ainsi devenue un pourvoyeur majeur de l’emploi, un catalyseur de l’investissement productif et une locomotive de l’export», a-t-il souligné.

Articles similaires

Economie

Aménagement durable des territoires : La CDG renouvelle ses ambitions

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) renouvelle ses ambitions en...

ActualitéCouvertureUne

Coupe du monde 2030 : les détails du dossier de Casablanca

Mondial 2030 : Les détails de la candidature de Casablanca, ville hôte...

ActualitéUneVidéos

Vidéo. SOMAS : Lancement de la 4 ème Cavité GPL à Mohammedia

La Société Marocaine de Stockage (SOMAS) a lancé le 12 juillet 2024...

ActualitéUne

 Tentative d’assassinat de Donald Trump : SM le Roi adresse un message de sympathie et de solidarité

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message à M....

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux