Infitah : Les TPE/PME sensibilisées aux risques de change

Infitah : Les TPE/PME sensibilisées aux risques de change

Un programme autour des enjeux de la flexibilisation du dirham

L’Association marocaine des salles de marchés (AMSM) a procédé, mardi 25 mai, à Casablanca, au lancement d’un programme de communication et de sensibilisation en faveur de la communauté entrepreneuriale marocaine, autour des enjeux de la flexibilisation du dirham. Intitulé «Infitah», ce programme est mis en place «sous l’impulsion de Bank Al-Maghrib et dans une dynamique d’accompagnement et de préparation de l’écosystème à la transition vers la flexibilisation du dirham», indique dans un communiqué l’AMSM.
Ce programme a été conçu plus précisément aux importateurs et exportateurs de toute taille pour les familiariser avec l’évolution du régime de change et la gestion des opérations de change. A l’heure de la seconde phase de la flexibilisation du dirham (élargissement de la bande de fluctuation à + /- 5% le 9 mars 2020), «les enjeux de cette campagne sont importants pour tous les opérateurs du marché de change. Elle joue un rôle d’information, de conseil, et de vulgarisation des concepts et fondamentaux de la flexibilisation du dirham afin de mieux anticiper et appréhender le risque de change», fait savoir la même source.
D’ailleurs, le Maroc s’est doté d’une règlementation et mis en place une infrastructure permettant aux entreprises de mieux apprécier et gérer leur exposition à l’international. «Ainsi «Infitah», via sa campagne de communication à 360°, active plusieurs canaux, parmi eux une tournée régionale qui favorise la proximité et l’échange avec les entreprises membres de fédérations régionales professionnelles, d’associations entrepreneuriales/professionnelles et Chambres de commerce», précise-t-on.
Notons que cette campagne médiatique sera déclinée en plusieurs formats. Le premier est informatif par la vulgarisation de notions perçues comme complexes avec notamment cinq capsules didactiques ludiques sous forme de motion design dans les langues française et arabe (soit 10 au total). Le second format concerne le côté éducatif/formation avec la mise en place de quatre modules de formation animés par des professionnels du marché de change. Ces modules de formation s’articulent autour des notions indispensables à la compréhension du mécanisme du marché de change. Il s’agit également de la publication de contenu explicatif sur le site de l’AMSM à raison de deux articles par semaine sur toute la durée du programme.
In fine, cette campagne médiatique sera destinée à travers son format «proximité» à favoriser l’échange et la communication grâce à l’organisation d’un cycle de webinaires d’échanges/conseils avec des intervenants reconnus dans leur domaine de compétence. Elle comporte également des tournées régionales permettant l’activation des communautés spécifiques à travers des rencontres et échanges avec les associations professionnelles, les fédérations régionales et les Chambres de commerce.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *