Economie

Inforisk et Altares France s’associent: «Inforisk Altares Africa», pour un ancrage du renseignement commercial en Afrique

© D.R

Aujourd’hui, compte tenu du positionnement du Maroc comme un hub régional, et fort de son expérience et expertise combinées, Inforisk Altares Africa accompagnera les opérateurs marocains et maghrébins dans leur développement vers le continent africain.

Une nouvelle joint-venture a vu le jour à Casablanca mardi dernier, suite à l’association d’Inforisk avec Altares Africa, deux sociétés spécialisées dans le renseignement commercial sur les entreprises et la Data Economy. La nouvelle entité baptisée «Inforisk Altares Africa» représentera désormais et exclusivement le réseau Dun & Bradstreet, premier réseau international d’information BtoB. Cette alliance entre Inforisk et Altares repose sur l’apport d’expertises complémentaires des deux partenaires, en l’occurrence, d’une part, l’expertise de la société marocaine dans la collecte et le traitement de l’information et son ancrage local et régional, et d’autre part le positionnement de la société française dans le big et le smart data, via les services à valeur ajoutée et les solutions analytics & digitales. Aujourd’hui, compte tenu du positionnement du Maroc comme un hub régional, et fort de son expérience et expertise combinées, Inforisk Altares Africa accompagnera donc les opérateurs marocains et maghrébins dans leur développement vers le continent africain. «Nous souhaitons faire du Maroc le point d’entrée du développement en Afrique, pour les opérateurs marocains et étrangers implantés dans la région», a souligné Khalid Ayouch, PDG d’Inforisk.

Après cette alliance, Inforisk Altares Africa sera le représentant exclusif du réseau mondial Dun & Bradstreet (D&B), qui couvrira toute la région du Maghreb, à savoir le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Ce réseau mondial permettra aux entreprises l’accès à une base de données de plus de 250 millions d’entreprises dans plus de 220 pays. De la même manière, le réseau D&B offrira une opportunité pour les sociétés marocaines et maghrébines, en termes de grande visibilité à travers le monde. D’après Khalid Ayouch, «le dynamisme des échanges entre l’international et le Maghreb génère une demande croissante d’informations sur les partenaires business».

Ainsi le business report d’une société marocaine pourra être consulté par n’importe quelle entreprise dans le monde. Le réseau international D&B constituera une vitrine pour les entreprises marocaines et permettra le développement de leur networking à l’international et le tissage des relations d’affaires. Par ailleurs, Inforisk Altares Africa proposera aux entreprises et aux banques marocaines des produits et services innovants à forte valeur ajoutée, qui répondent à leurs problématiques spécifiques, à savoir la gestion des impayés pour les PME et grandes entreprises et les services Analytics pour les banques.

Mounir Bassy
Jouirnaliste stagiaire

Articles similaires

EconomieUne

Une production de 416.000 tonnes de betteraves sucrières dans le périmètre de Doukkala

Selon les données dévoilées par Cosumar, en sa qualité d’agrégateur, Le rendement...

EconomieUne

Pêche : Le Maroc au premier rang des producteurs africains

Policy Center for the New South vient de dévoiler un policy brief...

EconomieUne

Carrières : Bientôt un schéma régional pour Casablanca-Settat

Le ministère de l’équipement et de l’eau travaille en ce moment sur...

Economie

Une nouvelle nomination au sein de Lesieur Cristal

Lesieur Cristal vient d’annoncer la nomination d’Imane Belmejdoub en tant que Directrice...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus