Economie

Informatique : Internet : L’OMS veut des « .health »

La diffusion du savoir et de l’information sur Internet n’a pas de limites. Mais, tout ce qui circule sur le web n’est pas forcément crédible. Surtout lorsqu’il s’agit de certains domaines sensibles, comme la santé. En absence d’organismes de régulation d’information, comment dès lors s’assurer de la crédibilité du contenu d’un site médical ? Actuellement, plus de 10 000 sites santé sont recensés sur le web. Et certains observateurs demandent plus de garanties, avec des noms de domaines en « .health » comme il existe des « .com « ou » .fr »…. C’est en tout cas le souhait de l’OMS, qui veut  » renforcer la qualité et le niveau des informations médicales sur Internet ». L’organisation vient de formuler une nouvelle demande auprès de l’organisme indépendant de gestion des noms de domaine : The Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN). Nouvelle car en novembre 2000, la première requête de l’organisation avait été rejetée par l’ICANN.
« Le projet n’était semble-t-il pas assez abouti », souligne le Dr Joan Dzenowagis, principal auteur de la proposition de l’OMS. Cette seconde demande sera examinée dans le courant du mois de mars.
Si elle est acceptée, l’appellation « .health » rejoindra alors le cercle très fermé des Top Level Domains (TLD), c’est-à-dire des groupes de premier niveau. Car « Certains sites sont tout simplement dangereux » constate Joan Dzenowagis.
Elle cite l’exemple de domaines qui conseillent des médicaments dont l’efficacité n’a jamais été prouvée pour traiter différentes formes de diabète. La responsable a toutefois présicé que L’OMS n’a pas pour ambition de contrôler et de réguler l’information médicale sur Internet.
L’organisation mondiale souhaite simplement aider l’internaute à mieux s’y retrouver et à affiner ses recherches. Légitime.

Articles similaires

EconomieUne

Ports : Hausse de 13% du volume des trafics de commerce au 1er trimestre 2024

Le volume global des trafics de commerce traités par les ports a...

EconomieUne

INRH : Un projet pilote d’une plateforme marine offshore dans le pipe

Pour la surveillance scientifique des écosystèmes côtiers

EconomieUne

Go Siyaha: 430 demandes de financement et d’appui technique reçues à ce jour

Le programme Go Siyaha affiche déjà un bilan positif depuis son lancement...

Economie

A travers le Maroc et l’Afrique : Corps Africa promeut la culture philanthropique

Corps Africa a organisé le 22 mai à Casablanca sa Journée des...