Infrastructure routière : Le projet de dédoublement de l’Entrée-Nord de Chefchaouen lancé

Infrastructure routière : Le projet de dédoublement de l’Entrée-Nord de Chefchaouen lancé

Chefchaouen poursuit le programme d’amélioration des routes sur son territoire. A cet effet, elle vient de connaître le lancement des travaux de dédoublement de l’Entrée-Nord de la ville, considérée parmi les plus fréquentées à longueur d’année.

Quelque 10 millions de dirhams sont mobilisés pour la réalisation de cet ouvrage, dont le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau se charge des différentes étapes du chantier. Très attendu, ce chantier fait partie d’une série de projets routiers s’inscrivant dans le cadre de l’ambitieux programme de réhabilitation et rénovation urbaine de Chefchaouen. Il sera réalisé au niveau de l’axe routier (RN n°412) reliant le pont Sefalaou à la ville sur une longueur de 4 km. Ce projet vise à décongestionner la circulation et assurer la sécurité routière dans cet axe.

Une convention multipartite

Impliquant, en plus du département de tutelle, plusieurs partenaires institutionnels et élus, la convention de rénovation urbaine, dont les dispositions ont été approuvées par le Conseil communal, vise, en plus du dédoublement de l’Entrée-Nord de Chefchaouen, l’extension ou la réhabilitation d’autres routes sur le périmètre urbain. Elle permet, dans un premier temps, l’aménagement de l’axe routier menant à la zone touristique Ras El Maa, dont les travaux ont été lancés au mois de juillet. Il s’agit également de la création des espaces de loisir et des parkings ainsi que la construction des trottoirs et l’installation des lampadaires pour l’éclairage du site. Le lancement des travaux de réalisation de ces projets au niveau de la zone touristique Ras El Maa avait été suivi, cinq mois après, par le lancement des travaux de réhabilitation et d’amélioration du réseau routier dans plusieurs quartiers de la ville.

Amélioration de l’attractivité de la ville

Notons que les projets de réhabilitation et d’entretien des routes ainsi que l’embellissement des quartiers joueront en faveur de l’amélioration de l’attractivité de Chefchaouen, dont la grande partie de la population dépend directement ou indirectement du secteur touristique, qui est considéré avec l’artisanat comme les plus affectés par la crise liée à la pandémie de Covid-19. Conscientes des grandes pertes subies quasiment par tous les secteurs depuis le début de la pandémie, les autorités locales se sont mobilisées avec le soutien de leurs principaux partenaires institutionnels et élus et des associations des professionnels en vue d’assurer le suivi de l’avancement de ces projets et promouvoir la destination, mais aussi pour réussir l’opération de vaccination (dont le lancement est prévu pour bientôt dans tout le Royaume) pour permettre à la ville de reprendre son dynamisme avec le retour de ses visiteurs nationaux et internationaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *