Accueil Economie Innovation agricole Farming Innovation Program fait escale dans le Souss
EconomieUne

Innovation agricole Farming Innovation Program fait escale dans le Souss

C’est le titre de la boite
AgriTech : Le roadshow du Farming Innovation Program – Edition Phyto a fait récemment sa dernière escale à Agadir au sein de la salle de conférence de la Cité de l’innovation Souss-Massa.

Initiée par la business unit de l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir AgriEdge, l’Ecole nationale d’agriculture (ENA) et la société pharmaceutique et agrochimique Bayer, cette 3ème édition du programme innovant, Farming Innovation program, vise à dynamiser l’écosystème AgriTech en Afrique.

La conception du Farming Innovation Program, dont la thématique de cette année est «Au service d’un traitement phytosanitaire efficient des cultures agricoles», s’appuie fortement sur l’expérience vécue par AgriEdge en tant qu’acteur de référence dans l’agriculture de précision en Afrique et sur la richesse de son écosystème d’innovation international. Selon Faissal Sehbaoui, directeur général d’AgriEdge, «ce programme vise avant tout à dynamiser l’écosystème AgriTech en Afrique, en apportant des solutions aux défis de l’agriculture, en développant l’écosystème AgriTech africain et en connectant les acteurs agricoles autour de l’AgriTech. Aujourd’hui, Farming Innovation Program a accompagné durant les deux dernières années 27 équipes à travers le continent africain. Pour cette troisième édition, une question s’est posée autour de la diversité technologique et agronomique des idées AgriTech, dont notamment le phytosanitaire, la fertigation, la fertilisation, l’irrigation, etc.».

Et de poursuivre : «Le lancement de l’appel à candidature au programme est ouvert pour les candidats provenant des pays en Afrique, porteurs d’une idée de projet qu’ils souhaitent transformer en start-up ou encore les start-up en phase de lancement, notant que les participants bénéficieront d’avantages et de ressources nécessaires pour développer leurs futures start-up, en l’occurrence un mentorat par des experts, une communauté et un réseau puissant, une facilitation de l’accès à l’utilisateur final outre l’accès aux infrastructures de l’UM6P».

Pour sa part, Pierre Allot, directeur Marketing de la division Crop Science à Bayer, a relevé que cette édition, avec l’appui de Bayer Maghreb, aura un focus sur l’apport du digital aux traitements phyto et traitera les thématiques venant de l’expérience terrain et expertise de Bayer, dont notamment la gestion de la traçabilité et conformité des produits et traitements phytosanitaires, le télé-proxi-détection dans le diagnostic phytosanitaire ainsi que l’intelligence artificielle (AI) et l’Internet des objets (IoT) au service de la prédiction des maladies/ravageurs.

Il s’agit, également, de la robotique au service du traitement phytosanitaire, des plateformes web/mobile pour digitaliser le conseil et la formation phytosanitaire outre les technologies de l’information et de communication appliquées à la supply chain des produits phytosanitaires. Et de soutenir que le gagnant de cette édition bénéficiera d’une collaboration avec Bayer pour la mise en œuvre et le déploiement sur le terrain de sa solution.

Articles similaires

Conseil du gouvernement de ce jour : Les liens pour suivre en direct le point de presse du porte-parole à partir de 19H00

‏https://www.facebook.com/PPODGM?_rdc=1&_rdr ‏https://www.youtube.com/channel/UCvAxPpwj0k3Q6oPz-miDd7Q/featured

ONDA étend son système qualité à six aéroports d’ici 2024

Testé avec succès à l’aéroport Mohammed v Généralisation. L’ONDA a présenté, mercredi...

Bank of Africa à la rencontre des Marocains de Belgique

Après Londres, Bank of Africa fait escale à Bruxelles à la rencontre...

Trade Finance : BCP meilleure banque marocaine

Le Groupe BCP a remporté, pour la deuxième année consécutive, le trophée...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux