Intelaka : Le coup de pouce de Bank of Africa et les Chambres professionnelles

Intelaka : Le coup de pouce de Bank of Africa et les Chambres professionnelles

Signature d’une convention entre BoA et la Fédération des chambres de commerce, d’industrie et des services du Maroc

Nouveau partenariat en faveur de l’entrepreneuriat. Dans le cadre du développement de partenariats avec des institutions publiques pour la promotion de l’entrepreneuriat au Maroc, Bank of Africa a signé une convention de partenariat avec la Fédération des chambres de commerce, d’industrie et des services du Maroc (FCISM), rentrant dans le sillage du programme Intelaka. «Partant d’une forte volonté d’accompagner les acteurs territoriaux dans leurs actions entrepreneuriales, Bank of Arica et la Fédération des chambres de commerce, d’industrie et des services du Maroc ont uni leur savoir-faire dans une convention visant à promouvoir l’entrepreneuriat dans l’ensemble des provinces du Royaume et à garantir un accompagnement efficace aux porteurs de projets», apprend-on auprès de BoA.

Dans le détail, cette convention garantit aux porteurs de projets, commerçants et TPE des solutions de financement et d’accompagnement adaptées à leurs besoins, particulièrement dans le cadre du programme Intelaka. «Au-delà de ces solutions, ce partenariat porte également sur les services non financiers assurés par les signataires, à savoir la formation, le mentorat et le networking», ajoute la même source. Ainsi, Bank of Africa et la FCISM s’engagent mutuellement à assurer une série de mesures pour l’atteinte de leurs objectifs communs, notamment l’accompagnement et la formation des entrepreneurs porteurs de projets, auto-entrepreneurs (AE), entreprises individuelles (EI), TPE et PME ainsi que la promotion de l’entrepreneuriat, la réalisation d’études et enquêtes sans oublier l’organisation de manifestations-évènements autour de l’entrepreneuriat. Il est question également du partage d’expérience en matière d’entrepreneuriat et d’intelligence économique et la recherche, le sourcing des porteurs de projets, des AE, des EI et des TPE.

Le développement des compétences des entrepreneurs et la mise en place de tout autre type de collaboration qui pourrait se révéler utile à la réalisation de ces objectifs, figurent également dans la liste des engagements. A cet effet, Bank of Africa prévoit le lancement d’un premier club de l’entrepreneuriat avec la Chambre de commerce et la tenue d’une première conférence conjointe durant l’année courante. Par le biais de cette convention, Bank of Africa renforce sa position de leader des services non financiers et continue de confirmer son accompagnement à l’entrepreneuriat en mettant son expertise au profit de ses partenaires et en contribuant continuellement à l’enrichissement des programmes d’accompagnement des entreprises autour de thématiques économiques et sectorielles.

Pour rappel, Bank of Africa a lancé en 2009 l’Observatoire de l’entrepreneuriat –ODE-, avec la mise en place d’un écosystème autour de l’entrepreneur. La première action a consisté en l’organisation de conférences et séminaires pour faciliter les rencontres entre l’entrepreneur et l’écosystème ODE. Dès 2012, les premières formations certifiantes ont été initiées à travers Club PME et Club de l’entrepreneuriat, une première au Maroc. En 2018, le réseau Blue Space d’incubation a démarré avec la pose de la première pierre ISCAE et, en 2019, les programmes d’Open Innovation Territorial ont démarré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *