Introduction en Bourse : Aradei Capital franchit une nouvelle étape de croissance

Introduction en Bourse : Aradei Capital franchit une nouvelle  étape de croissance

Pour concrétiser son introduction en Bourse, Aradei a opté pour une augmentation de capital qui servira au financement de son plan de développement et lui permettra par conséquent de réaliser ses objectifs de diversification, d’augmentation de la surface commerciale utile et de distribution à ses actionnaires.

L’introduction en Bourse d’Aradei Capital a fait l’objet d’un point de presse virtuel. L’occasion étant pour le management de la foncière de partager les motivations de ce nouveau pas ainsi que les objectifs escomptés de cette opération qui s’inscrit dans la continuité de sa mission établie en 2014 visant le développement d’un portefeuille diversifié d’actifs immobiliers à rendement locatif de qualité.

Intervenant dans ce sens, Naoufel Bendefa, président-directeur général d’Aradei Capital, indique que «l’introduction en Bourse est une étape importante du cheminement de la croissance de la société. C’est une étape qui a été préparée depuis plusieurs années». En effet, la cotation de la foncière est le fruit d’un travail amorcé depuis près de 5 ans. Tout au long de ces années, Aradei a consolidé son patrimoine et a œuvré à renforcer sa présence à l’échelle nationale en vue de partager, de façon optimale, sa croissance sur le marché. Aradei dispose aujourd’hui de 29 actifs répartis sur 15 villes du Royaume, couvrant ainsi une superficie globale de 343.000 mètres carrés. La foncière compte, également, des partenaires de choix à l’instar du Groupe LabelVie qui détient 51% du loyer de la foncière.
En termes d’investissements engagés, le volume est passé de 1,6 milliard de dirhams en 2015 à 5 milliards de dirhams actuellement. Ces indicateurs démontrent le pas franchi par Aradei dans l’immobilier commercial et la notoriété acquise sur ce marché.

Pour concrétiser son introduction en Bourse, Aradei a opté pour une augmentation de capital qui servira au financement de son plan de développement et lui permettra par conséquent de réaliser ses objectifs de diversification, d’augmentation de la surface commerciale utile et de distribution à ses actionnaires. «C’est un produit d’excellence, adapté à la conjoncture, qui offre aux intéressés une véritable alternative d’épargne à long et moyen termes», souligne le management de la foncière. Cette opération aura, également, un impact positif sur la relance du secteur, notamment dans ce contexte particulier en dotant le marché davantage d’espace commercial moderne.

Dans l’ensemble, la structure de l’offre reste assez classique avec une tranche unique ouverte à l’ensemble des investisseurs de la place. L’opération porte sur un montant de 600 millions de dirhams avec une augmentation de capital de 500 millions de dirhams et une cession partielle de la BERD de 100 millions de dirhams. La période de souscription à cette opération est prévue du 1er au 4 décembre prochain. Le prix de l’action au titre de cette transaction est fixé à 400 dirhams. Les actions seront ainsi en vente dans toutes les agences bancaires et sociétés de Bourse membres du syndicat de placement. Les perspectives d’Aradei sur le marché sont grandes.
Outre la cotation en Bourse, Aradei aspire à être un acteur de référence dans l’écosystème des OPCI à travers l’investissement dans cet instrument. Rappelons qu’Aradei Capital a su attirer des investisseurs internationaux de renom. Le tour de table de la foncière est constitué d’institutionnels marocains tels que Label’Vie, Sanam Holding et Best Financière ainsi que d’investisseurs internationaux, en l’occurrence la BERD, Public Investment Corporation (PIC) pour le compte d’un fonds de retraite sud-africain, qui représentent à eux deux plus de 25% du capital.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *