Investissement : 629 MDH injectés dans le Souss-Massa

Investissement : 629 MDH injectés dans le Souss-Massa

Neuf projets ont été approuvés par la commission régionale

La Commission régionale unifiée d’investissement de la région Souss-Massa a approuvé lors de sa réunion, tenue récemment au siège de la wilaya d’Agadir, neuf projets d’investissement pour un montant de 629 MDH.

Selon le bilan de cette commission, ces différents projets permettront la création de près de 1.695 emplois directs. Sur les neuf projets d’investissement, sept de nature industrielle ont été validés au niveau du Parc industriel intégré d’Agadir et du Parc Haliopolis pour une enveloppe budgétaire de 109 MDH.

Ces projets s’étalent sur une superficie globale de 2,6 ha de foncier et permettront la création de 295 emplois.
A l’issue des délibérations de la Commission régionale unifiée d’investissement, il a été décidé également l’annulation de l’attribution de lots de terrain pour 8 projets industriels d’une superficie totale de 2,6 ha affectés au niveau du Parc industriel d’Agadir, et dont les engagements n’ont pas été respectés par les bénéficiaires.

Cette décision est due au fait que les investisseurs bénéficiaires de ces lots de terrain n’ont pas honoré leurs engagements, et ce malgré les différentes relances auprès des entreprises concernées. Celles-ci n’ont procédé à aucune démarche de valorisation depuis l’attribution des terrains industriels.

D’ailleurs, ladite commission a déjà procédé le mois de novembre dernier à la restitution de six terrains destinés à la réalisation de projets d’investissement dans la zone industrielle d’Ouled Teima relevant de la province de Taroudant, et récupéré ces lots une année après les avoir cédés à des entreprises dans ce pôle industriel.

Pour rappel, le CRI du Souss-Massa a tenu récemment son premier conseil d’administration sous sa nouvelle configuration. Cette réunion marque l’entrée en fonction du CRI dans sa nouvelle version conformément aux dispositions de la loi 47-18 qui a réformé en profondeur ces établissements en leur confiant de nouvelles missions, et en instaurant des commissions régionales unifiées d’investissement.
Ouvrant les travaux de ce conseil d’administration, Ahmed Hajji, wali de la région, a rappelé que cette loi a permis au CRI de renforcer l’investissement régional et d’accompagner les petites et moyennes entreprises (PME) conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Cette réunion marque le lancement effectif de cet établissement public, dans sa nouvelle formule, selon laquelle le CRI jouit de la personnalité morale, de l’autonomie financière et du guichet unique dédié à l’investisseur et orienté vers le client, et ce à travers une nouvelle organisation autour de deux pôles, à savoir le pôle Maison de l’investisseur et le pôle Impulsion économique et offre territoriale, a relevé M. Hajji.

La réunion a été marquée, entre autres, par l’examen et l’approbation des projets de budget au titre des années 2019 et 2020, la présentation du plan d’action, du statut particulier, de l’organigramme et du règlement intérieur du conseil.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *