EconomieSpécialUne

Investissement vert : OCP a réalisé une levée record de 2 milliards de dollars

© D.R

C’est une opération qui fera date. OCP S.A. a procédé avec succès à une levée de fonds sur les marchés obligataires internationaux pour un montant de 2 milliards de dollars US, marquant la transaction la plus importante jamais réalisée par le Groupe. Eclairages.

Opération remarquable du géant mondial des engrais et phosphates. OCP S.A. a réalisé un Eurobond pour un montant record de 2,0 milliards USD, soutenant ainsi la mise en œuvre de son ambitieux Programme d’investissement vert 2023-2027. Cette nouvelle émission est composée de deux tranches de maturités de 10 et 30 ans, avec des montants réalisés respectifs de 1,25 milliard USD et 750 millions USD, assorties de coupons attractifs de 6,75 et 7,50% respectivement. Cette transaction témoigne de la confiance renouvelée des investisseurs dans la solidité financière et la vision de croissance durable d’OCP. Ce succès souligne la solidité du profil de crédit d’OCP, qui occupe une place de leader sur le marché mondial des engrais et a affiché des performances industrielles et financières robustes au cours des dernières années. La trajectoire positive d’OCP a ainsi été saluée par la décision de Moody’s d’attribuer une notation Baa3 Investment Grade en 2023, qui a été affirmée la semaine dernière et par la révision de l’Outlook par S&P de stable à positif. Cette émission marque un jalon significatif pour OCP en tant que plus grande transaction jamais réalisée, offrant un financement crucial pour le Programme d’investissement vert de 13 milliards USD lancé en 2022. Cela souligne la confiance des investisseurs dans la capacité d’OCP à réaliser ses ambitions de croissance tout en respectant ses engagements environnementaux.

En obtenant des écarts de rendement historiquement serrés sur les tranches de 10 et 30 ans par rapport à ses précédentes transactions similaires, OCP montre sa capacité à optimiser ses taux de financement et à ancrer son accès aux marchés financiers mondiaux dans des conditions très compétitives. Cela témoigne de la confiance des investisseurs dans la vision de l’entreprise.

Cette distinction renforce la position d’OCP en tant qu’émetteur de premier plan sur les marchés obligataires. Le roadshow organisé par OCP, qui a permis des rencontres approfondies avec plus de 80 investisseurs en amont de la transaction, s’est révélé fructueux. Cette approche a mis en lumière la qualité du crédit OCP, la transparence de sa communication et la relation de confiance établie avec les investisseurs.
Forte demande

La demande importante des investisseurs internationaux a généré un carnet d’ordres de 6,2 milliards USD, soit plus de 3,1 fois la taille finale de l’opération. Cette forte demande témoigne également de l’attrait de la signature OCP sur le marché international. Cette opération, qui confirme l’accès à des sources de financement diversifiées pour OCP, participera au financement du nouveau cycle de développement du Groupe, centré autour de la mise en œuvre du Programme d’investissement vert 2023-2027. Ce programme vise l’atteinte d’objectifs ambitieux dans différents domaines. En ce qui concerne la production d’engrais, l’entreprise vise à augmenter sa capacité de production d’engrais verts à 20 millions de tonnes par an d’ici 2027, en partant d’une capacité actuelle de 15 millions de tonnes.

Dans le domaine de l’eau et des énergies renouvelables, l’entreprise adopte une position stratégique. Elle vise à atteindre une capacité de production de 5 gigawatts de puissance électrique renouvelable d’ici 2027 (via les énergies solaire et éolienne) pour répondre à ses besoins énergétiques tout en réduisant ses coûts. En parallèle, le Groupe OCP prévoit également une utilisation de 100% d’eaux non conventionnelles en 2024 (pour assurer son autonomie totale), une capacité de dessalement de l’eau de mer de 560 millions de mètres cubes par an d’ici 2026 (le Groupe alimente d’ailleurs déjà les villes de Safi et d’El Jadida en eau dessalée aujourd’hui afin de contribuer à pallier l’impact des sécheresses récurrentes au Maroc), une utilisation de 100% d’énergie propre d’ici 2027, et une neutralité carbone d’ici 2040 (Scopes 1 et 2 pour 2030 et Scope 3 pour 2040).

En ce qui concerne la production d’ammoniac vert, l’entreprise s’est fixé pour objectif de produire 1 million de tonnes d’ammoniac vert par an d’ici 2027, avec l’ambition de remplacer la totalité de l’ammoniac importé, étant actuellement aujourd’hui d’environ 2 millions de tonnes par an. Pour minimiser les risques, l’entreprise exploite les énergies solaire, éolienne et hydraulique pour réduire les coûts et assurer une production stable.
Elle met également l’accent sur la recherche et le développement de la technologie d’électrolyse pour soutenir la production d’hydrogène vert. Enfin, l’entreprise explore de nouvelles opportunités pour diversifier son portefeuille de produits, notamment dans le domaine des batteries au phosphate de lithium fer (LFP) et de la production de fluorure.

Articles similaires

ActualitéUne

Décès de Leila Meziane, Présidente de la Fondation BMCE de l’éducation et de la formation

La Fondation BMCE de l’éducation et de la formation en deuil. Sa...

ActualitéUne

Une vague de chaleur de samedi à lundi dans plusieurs provinces du Royaume

Une vague de chaleur de niveau de vigilance « orange », est prévue de...

ActualitéUne

Séance plénière lundi consacrée aux réponses du Chef du gouvernement relatives à la politique générale devant les députés

La Chambre des représentants tiendra, lundi à 15h, une séance plénière consacrée...

ActualitéUne

Réforme de l’architecture financière internationale : Fouzi Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances,...