Economie

Involys se penche sur le management public

Le président-directeur général d’Involys, Bachir Rachdi, et le directeur général adjoint chargé du développement des marchés, Khalid Debbarh, ont animé une conférence de presse concernant la performance du manager public. Le rôle du manager public, selon M. Rachdi, reste multidimensionnel. Il peut, ainsi, aider à valoriser le patrimoine, assister une étude de faisabilité d’un projet ou même contribuer à sa commercialisation. «Le manager public a le pouvoir de demander des comptes auprès des différentes administrations, départements ministériels ou organisations, où il est engagé. Son objectif est de s’assurer que les dépenses ont été faites pour atteindre certains objectifs tracés, auparavant, par l’établissement en question», précise M. Rachdi. Côté chiffre d’affaires, le président, directeur général d’Involys a annoncé que la progression annuelle moyenne de son entreprise a été de 70% entre 2003 et 2007, ajoutant que «la part des ventes logiciels représente environ 58% de ce CA, alors que la part solution: édition/intégration a atteint plus de 90% sur les 3 dernières années».
Quant à la répartition des ventes en 2007, elle s’établit comme suit: 7% pour la maintenance, 35% pour l’intégration et 58% pour l’édition. M. Rachdi a également évoqué l’importance qu’accorde Involys au pôle de la Recherche et du Développement. A ce sujet, il a rappelé que la société investit annuellement entre 3 et 5 millions DH en Recherche et Développement. Par ailleurs, et concernant la stratégie de croissance de la société, cette dernière avait déjà consolidé son développement par la signature d’un contrat initial de 556.000 dollars avec le gouvernement de la Côte d’Ivoire. «Concrètement, notre stratégie de développement à l’international en 2008 explore deux axes principaux, à savoir l’Afrique de l’ouest et le Moyen-Orient via la plate-forme régionale Dubaï», a souligné M. Debbarh.
À rappeler qu’Involys, société cotée en bourse, a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 40 millions de DH, soit une augmentation de 60% par rapport à 2006. Plus intéressant encore, le résultat d’exploitation a réalisé une augmentation de plus de 100% par rapport à l’exercice précédent, soit 7,5 millions DH. Sur le volet de la Recherche et Développement, la société a consenti en 2007 un budget de 5,7 millions DH afin d’anticiper l’évolution technologique à l’ère du web 2.0, et ce à travers l’adoption en 2008 de l’architecture SOA (Architecture orientée service) et l’intégration d’une couche de décisionnel à l’ensemble de la gamme de ses produits. Enfin, sur le même registre d’adoption des standards internationaux, Involys s’est engagée depuis mi-2007 dans un chantier de mise en place du standard international CMMI, qui est un modèle de référence permettant d’évaluer le niveau d’organisation globale d’une entreprise IT relativement à une métrique d’utilisation de bonnes pratiques, en génie logiciel et management.

Articles similaires

EconomieUne

M.Akhannouch visite et lance plusieurs projets socio-économiques à Tiznit

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a lancé, vendredi, une série de...

EconomieUne

Alpha Assurances primée pour la seconde fois aux Trophées de l’Assurance pour son programme d’assurance panafricain

Le cabinet de courtage en assurances et réassurance « Alpha Assurances »...

EconomieUne

Bonnes pratiques agricoles et économie d’eau : Une rencontre de sensibilisation au profit des agriculteurs d’Alnif et d’Ammar

Une occasion unique pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences

Economie

Le Cluster EnR veut construire un écosystème collaboratif «solide»

Le Cluster EnR compte plus de 210 membres actifs et accompagne en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux