IWG entame son expansion régionale

IWG entame son expansion régionale

International Workplace Group (IWG) étend son réseau au Maroc. L’opérateur des espaces de travail flexible importe sa marque «Spaces» au niveau national avec l’ouverture des deux centres à Casablanca et à Rabat. Il s’agit d’une réponse innovante à la demande croissante du travail hybride au Royaume. Le développement du réseau concerne à la fois les métropoles clés du territoire à l’instar de Casablanca, Rabat et Tanger ainsi que les villes ne faisant pas partie de l’axe économique littoral comme Marrakech.

«Nous souhaitons ancrer notre présence au Maroc et l’étendre sur le territoire, afin de contribuer au développement économique du Royaume, réduire les disparités entre les territoires et dynamiser le marché de l’emploi marocain, enjeu particulièrement important pour le pays. Notre mission est aussi de rapprocher le lieu de travail des zones résidentielles, tout en proposant une alternative pérenne au travail à domicile, pour un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle des Marocains et Marocaines», souligne à cet effet Ali Benyahia, directeur du développement régional chez IWG. Avec respectivement 4000 et 3000 m2 de surface et offrant 1 500 postes de travail, les centres ouverts par IWG constituent les deux plus grandes installations du groupe dans le Royaume.

L’opérateur doublera son inventaire en 2021 à travers le centre de Marrakech. Il est à noter que le groupe IWG a réalisé une croissance globale de +100 % au Maroc : Un développement soutenu depuis 2012, avec l’ouverture de 12 centres sur son territoire, à travers 4 différentes villes. Il est à rappeler que la pandémie du Covid-19 et les mesures de confinement ont accéléré l’implantation de nouvelles formes de travail. Selon une étude de la plate-forme leader de recrutement ReKrute, la pandémie a eu un impact considérable sur les habitudes et lieux de travail dans le Royaume. Elle révèle que 90 % des Marocains souhaitent aujourd’hui intégrer le travail à distance à leur quotidien, alors que seulement 13 % des entreprises marocaines avaient précédemment intégré le télétravail dans leur fonctionnement. Le Groupe CISCO avait souligné pour sa part dans une étude publiée en novembre 2020 que les entreprises et professionnels du Royaume sont prêts à adopter de nouveaux modèles de travail hybride. Une tendance qui tend à s’installer durablement dans le pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *