Jeunes leaders marocains : La compétition démarre

Jeunes leaders marocains : La compétition démarre

Et de trois pour la compétition nationale des jeunes leaders marocains (JLM). C’est ce samedi que se révèle le champion national des JLM 2014. Ainsi 24 équipes rentrent en compétition pour défendre leur projet face à un jury composé de cadres dirigeants d’entreprises, des représentants du gouvernement et des acteurs de la société civile. Initiative modèle en entrepreneuriat social, ce programme tend à créer des ponts entre la jeunesse et le monde des affaires. «C’est l’aboutissement du travail de près de 1.500 jeunes sur près de 120 projets de développement socioéconomique et environnemental au profit de populations défavorisées dans les différentes régions du Royaume», indique à cet égard l’association Jeunes leaders marocains dans un communiqué de presse.

Et de poursuivre que «le projet Jeunes leaders marocains (JLM) s’inscrit dans un contexte politique dynamique marqué par les avancées démocratiques et les réformes économiques et sociales. La jeunesse marocaine a démontré une volonté certaine de s’impliquer dans cet élan et de mettre son dynamisme au service du Royaume. Les jeunes aspirent de plus en plus à jouer un rôle qui dépasse le cadre universitaire classique».

A travers cette initiative, l’association JLM a ouvert à la jeunesse marocaine des horizons d’épanouissement tout en mettant en relief l’esprit de citoyenneté, de solidarité, de développement social et de volontariat. L’action JLM s’axe autour de deux composantes, à savoir la raison d’être et la façon de faire.

«Notre objectif est de développer l’esprit entreprenarial et la solidarité chez les jeunes tout en participant au développement des communautés et du pays. Nous tenons également à renforcer les compétences de la jeunesse et les capacités des populations défavorisées pour une meilleure intégration socio-économique». En chiffres, les projets JLM ont touché en 2013 plus de 105.000 bénéficiaires. De même, 33.000 adhérents se sont joints à la cause.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *