Juris-Classeur en version arabe

La première édition en langue arabe du Juris-Classeur marocain est aujourd’hui disponible sur le marché. Il a fallu vingt mois de travail, une équipe de 32 personnes pour fignoler ce nouveau produit. «Existant depuis des décennies, le Juris-Classeur Marocain était calqué jusqu’à alors sur le modèle du Juris-Classeur français et actualisé par Paris», assure-t-on à Artémis Conseil. Ce n’est qu’en octobre 2000 qu’Artémis Conseil en rachète le fonds éditorial pour pouvoir en faire la publication au Maroc.
La clientèle potentielle de l’éditeur Artémis Conseil est constituée de la communauté des juristes, des administrations, notamment les tribunaux ainsi que des entreprises dans leurs différents secteurs d’activité. La conception du nouveau produit prend forme une année et demie après la réédition du Juris-Classeur marocain en langue française par la même maison d’édition. «Cette action permet à ce document d’information juridique de référence de revenir à sa langue d’origine, et rend désormais disponibles dans les deux langues plus de 8 000 textes de lois, régulièrement actualisés et accessibles sur trois supports complémentaires», lance Souâd El Kohen-Sbata, co-fondatrice d’Artémis Conseil. Le nouveau support en langue arabe est en effet copié sur l’organisation de la version française. Il décline strictement le même concept de présentation, d’organisation et de réactualisation, ce support comporte plus de 8000 textes de lois, puisés directement dans le Bulletin Officiel. «Désormais, dahirs, décrets et arrêtés sont présentés en langue arabe et dans l’intégralité de leurs modifications», ajoute Mme EL Kohen.
Dans la pratique, il est prévu que la nouvelle version soit disponible sur trois types de supports complémentaires, adaptés aux différents modes d’utilisation des professionnels, à savoir le classeur papier, le CD-Rom et l’utilisation via Internet. Fondée en 1992 par deux experts-comptables, Mounia Harouchi-Annabi et Souâd El Kohen-Sbata, Artémis Conseil s’est progressivement focalisée sur les métiers de l’édition et du conseil juridique. Et pour avoir l’appui financier et logistique nécessaire pour étendre son activité, elle s’est adossée au groupe Finance.com. Consciente du besoin patent du marché en matière d’information fiscale, comptable et juridique marocaine, Artémis Conseil «a opté résolument pour l’utilisation des nouvelles technologies de l’information afin de mettre à la disposition des professionnels les outils nécessaires pour traiter ce type d’information», assurent les deux experts-comptables.
Leur société compte dans son actif de nombreuses éditions, notamment le Répertoire des lois fiscales marocaines, publié sous forme de classeur en 1993, son premier CD-Rom sur la fiscalité marocaine qu’elle a rendu public en 1995. Ce n’est qu’en 1999 qu’Artémis Conseil publia la somme numérisée sur un CD-Rom de 4196 numéros du Bulletin officiel parus depuis 1912. En septembre, la société compte actualiser sa version arabe du Juris-Classeur en y intégrant la jurisprudence marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *