L ONCF fait de la sécurité un principe

L ONCF fait  de la sécurité  un principe

L’Office national des chemins de fer (ONCF) place la sécurité des citoyens au-delà de tous conflits. Ainsi, en dépit des contestations et des perturbations des travaux, la suppression du passage à niveau situé du quartier Ennassim à Casablanca sera effective au cours de cette semaine.

En effet, dans le cadre de la sécurisation de la traversée de la voie ferrée au droit des passages à niveau, l’ONCF a conclu avec la Commune urbaine de Casablanca une convention de partenariat pour la construction de 3 ponts-rails et 3 passerelles, pour un montant de 96 millions de dirhams.

Cette convention comprend la suppression du passage à niveau situé au quartier Ennassim qui ne répond plus aux contraintes de l’augmentation des circulations routières et piétonnières, compte tenu de l’urbanisation croissante qu’a connue l’environnement de la voie ferrée ces dernières années et ayant connu des cas d’accidents meurtriers pour certains. Ainsi, eu égard à l’exiguïté de l’endroit du passage, un ouvrage pour véhicules a été construit sous la voie ferrée plus loin du passage et les travaux pour la construction d’une passerelle pour piétons au niveau du passage lui-même ont été entamés, précise un communiqué de l’Office.

Cette passerelle, construite selon les normes et suivant des plans approuvés par les parties signataires de la convention et les services compétents, comprend, entre autres, une rampe d’accès pour charrettes, motocycles et autres.  

Cependant, alors que les travaux étaient au stade final, «des riverains se sont opposés à plusieurs reprises à l’achèvement de la passerelle malgré les démarche de l’ONCF et des autorités retardant ainsi sa mise en service de plusieurs mois», souligne la même source qui relève que «dans la soirée du lundi 27 mai dernier et devant la volonté d’achever les travaux, certains riverains ne pouvant aboutir à leurs fins, se sont comportés de manière irresponsable causant, entre autres, une perturbation des travaux qui ont dû être prolongés.

Pour l’heure, les travaux se poursuivent pour la finition de l’ouvrage et la clôture de la zone dans l’objectif de sa mise en service dans un délai d’une semaine». Aussi, l’ONCF rappelle que la sécurité des citoyens restera son souci principal et continuera la mise en œuvre des projets planifiés à cet effet conformément à sa stratégie globale de sécurisation des traversées de la voie ferrée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *