La CIID annonce la conférence internationale de la micro-irrigation à Dakhla pour mai 2022

La CIID annonce la conférence internationale  de la micro-irrigation à Dakhla pour mai 2022

Son conseil exécutif élit le Maroc comme vice-président en charge de l’Afrique

Le Royaume vient d’être élu vice-président de la Commission internationale de l’irrigation et du drainage (CIID) en charge de l’Afrique. Une élection faite, lors du 72ème conseil exécutif de cette commission en la personne de Aziz Fertahi, président de l’Association nationale des améliorations foncières, de l’irrigation, du drainage et de l’environnement (ANAFIDE). Ainsi, le Maroc est choisi en plus du Japon et de l’Iran.

« A travers cette nomination, le Maroc ne cesse d’avancer à grands pas dans la maîtrise de ses ressources hydriques, et ce grâce à la qualité de sa vision prospective à travers laquelle il compte notamment ériger 40 nouveaux barrages à l’horizon 2030 et atteindre ainsi une capacité de stockage de 30 milliards de m3 d’eaux pluviales. En outre, dans le cadre du programme d’économie d’eau en irrigation réalisé par les soins du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le Maroc vise à atteindre l’objectif de 1 million ha irrigués en goutte-à-goutte », détaillent Anafide et la CIID.

Par l’occasion, le conseil exécutif de la CIID à Marrakech a également annoncé, lors de cet événement organisé sous le Haut patronage royal, l’organisation de la conférence internationale de la micro-irrigation à Dakhla en mai 2022.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *