La communauté israélite de Casablanca dément l’institution d’une taxe «Cacher»

La communauté israélite de Casablanca dément l’institution d’une taxe «Cacher»

La communauté israélite de Casablanca a démenti l’institution d’une taxe par personne et par nuitée en contrepartie de la délivrance du «Label Cacher Maroc».

«Il n’a jamais été objet d’instituer une taxe par personne et par nuitée en contrepartie de la délivrance du «Label Cacher Maroc» dont les honoraires ne peuvent en aucun cas s’apparenter à une quelconque taxe dont l’établissement demeure du ressort de la loi», indique une mise au point de la commission de la cacheroute de Casablanca.

Certains médias ont rapporté que la communauté israélite de Casablanca a institué une «taxe» aux opérateurs touristiques et touristes de confession juive désirant bénéficier de prestations Cacher, en percevant des honoraires qui rémunèrent le service de délivrance du Label cacher Maroc, relève la même source, notant que la perception de ces contributions a été sujette à de mauvaises interprétations allant jusqu’à considérer que la Commission de la cacheroute est à la limite de la pratique du racket à l’encontre des organisateurs de ce type de séjours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *