La filière pomicole dynamise l’économie agricole de Sefrou

La filière pomicole dynamise l’économie agricole de Sefrou

La province compte 42 unités de refroidissement et 5 de conditionnement

La saison de récolte des pommes tardives a dynamisé l’économie rurale de la province de Sefrou, réalisant un saut qualitatif dans la production pomicole au niveau de la région de Fès-Meknès.
La production de la filière des pommes dans la province, qui représente 46% de la superficie des rosacées, a atteint 90.000 tonnes au titre de l’actuel exercice agricole selon la Direction Provinciale de l’Agriculture (DPA) de Sefrou.

Cette production a occupé la deuxième position, après celle de la province d’Ifrane, à l’échelle de la région de Fès-Meknès avec 32 pc, indique la même source, précisant que la moyenne provinciale de rendement des pommes à Sefrou a atteint 18 tonnes/ha, alors que la moyenne peut dépasser 35 tonnes/ ha dans certains domaines agricoles.
Les superficies pomicoles permettent l’emploi d’une importante main-d’œuvre saisonnière estimée à environ 70% durant la saison de la récolte, ce qui équivaut à 50.000 jours d’emploi, et génèrent des recettes estimées à 4 millions de dirhams.

La province de Sefrou regorge de plus de 14 variétés de pommes, dont les types précoces qui sont récoltés depuis le mois de septembre, et les variétés tardives qui s’étendent jusqu’au mois de novembre.
Dans une déclaration à la MAP, le directeur de la DPA de Sefrou, Mohamed Mezzour, a souligné que l’intervention du Plan Maroc Vert (PMV) a eu un impact très positif sur la filière des rosacées dans la province, précisant que cette filière s’étend sur une superficie estimée à 12.500 ha, soit 12% de la superficie arable, et contribue à hauteur de 72% de l’économie locale.
La filière des rosacées au niveau de la province emploie une main-d’œuvre importante du milieu rural, a-t-il souligné, relevant que les pommiers ont permis à Sefrou d’occuper la première place à l’échelle de la région de Fès-Meknès en termes de superficie dédiée à cet arbre fruitier estimée à 5.710 ha, soit 40% de la superficie de la région. Il a fait savoir que le ministère de l’agriculture encourage cette filière à travers la réalisation de quatre projets relatifs au Pilier II du PMV au profit de 660 bénéficiaires, organisés en coopératives agricoles, relevant que les pomiculteurs planteront 280 ha, outre l’introduction des variétés importées et l’entretien de 300 ha pour améliorer la productivité.

L’appui des agriculteurs, adhérents aux projets du Pilier II porte sur des sessions de formation, le renforcement des capacités des organisations professionnelles en matériel agricole, l’encadrement en matière de commercialisation et de la qualité, ainsi que la construction et l’équipement de trois unités frigorifiques et d’une unité de conditionnement, a-t-il poursuivi.
Selon le directeur de la DPA, les efforts déployés en la matière seront renforcés dans le cadre de la stratégie «Génération Green 2020-2030» à travers les acquis réalisés de la filière pomme et la recherche de solutions idoines de commercialisation. M. Mezzour a de même rappelé l’encouragement de l’investissement privé dans la filière dans le cadre du Fonds de développement rural à travers une subvention de 60% du coût de plantation, avec un plafond pouvant aller jusqu’à 17.000 DH /ha et une subvention de 100 pc de soutien à l’équipement hydro-agricole pour l’irrigation goutte-à-goutte des terres agricoles d’une superficie de moins de 5 ha, avec un plafond de 45.000 DH/ha, et l’appui pour couvrir les superficies plantées de pommes avec des filets anti-grêle pour les zones menacées de la province dans la limite de 50.000 DH/ha. Il est à rappeler que la province de Sefrou compte 42 unités de refroidissement, 5 unités de conditionnement dont 3 fonctionnent à haute technologie pour un stockage d’une durée comprise entre 8 et 9 mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *