La lutte contre l’antibiorésistance dans l’élevage s’organise

La lutte contre l’antibiorésistance dans  l’élevage s’organise

Signature d’une convention lors d’une journée d’étude en présence de M. Sadiki

Mobilisation contre l’antibiorésistance dans le secteur de l’élevage. En effet, Mohammed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a présidé le mardi 9 novembre 2021, une journée d’étude sur la lutte contre l’antibiorésistance dans le secteur de l’élevage et dans la chaîne alimentaire.

Organisé par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), cet évènement a connu la participation des différents partenaires sectoriels concernés par la lutte contre l’antibiorésistance dans le secteur de l’élevage et dans la chaîne alimentaire. L’organisation de cet évènement intervient dans le cadre du Plan stratégique national pour contrôler et réduire la résistance aux antimicrobiens (RAM) dans le secteur animal et au niveau de la chaîne alimentaire. C’est également une occasion pour rappeler l’importance de conjuguer les efforts des différentes parties prenantes pour promouvoir les pratiques raisonnées qui concernent l’utilisation des antibiotiques dans le secteur de l’élevage et qui vont contribuer à la résolution de la problématique de l’antibiorésistance.

Le Plan stratégique national de prévention et de contrôle de la résistance aux antimicrobiens s’inscrit dans le cadre de la collaboration entre le ministère de la Santé et le département de l’agriculture à travers l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires. Il est complémentaire avec les autres actions prévues dans les secteurs de la santé humaine et de l’environnement. Mis en œuvre depuis 2015, ce Plan s’aligne sur les standards internationaux de l’OMS, l’OIE et la FAO, et avec les nouvelles orientations de la stratégie «Generation Green 2020-2030».
Le Maroc est parmi les 6 pays retenus par le Fonds fiduciaire multipartenaire (OIE, FAO et OMS) pour la résistance aux antimicrobiens, devant bénéficier d’un appui pour l’accélération de la mise en œuvre de son plan pour la période 2021-2022.
A cette occasion, une convention de partenariat relative à la lutte contre l’antibiorésistance dans le secteur de l’élevage et dans la chaîne alimentaire a été conclue entre le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, ONSSA, les associations interprofessionnelles du secteur avicole (FISA), des viandes rouges (FIVIAR), du lait (Maroc Lait) et de l’apiculture (FIMAP), les associations de l’industrie pharmaceutique vétérinaire (ANPV et AMIP-Vet), les institutions de formation et de recherche vétérinaires (IAV Hassan II), ainsi que l’Ordre national des vétérinaires (ONV).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *