EconomieUne

La nouvelle ligne aérienne Casablanca-Essaouira opérationnelle

© D.R

Arrivée à la cité des Alizés d’un premier vol opéré par la RAM[box type= »custom » bg= »#eeedeb » radius= »5″]

Cette nouvelle ligne aérienne va permettre de contribuer au développement d’une destination riche d’un fort potentiel touristique grâce à ses atouts naturels, historiques et culturels, notamment sa médina classée depuis 2001 au patrimoine mondial de l’UNESCO

[/box]

La nouvelle ligne aérienne reliant Casablanca à Essaouira a été inaugurée officiellement, mardi soir, par l’arrivée à la cité des Alizés d’un premier vol opéré par la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM).

Après avoir foulé le sol de l’aéroport international d’Essaouira Mogador, l’avion ATR72 assurant ce déplacement a été accueilli par la traditionnelle «Water salute» (jets d’eau), en présence notamment du gouverneur de la province, Jamal Makhtatar, des opérateurs touristiques, des élus ainsi que d’autres responsables.

La nouvelle ligne aérienne desservira Essaouira au départ de Casablanca à raison de trois fréquences par semaine. Les vols seront opérés en ATR72 d’une capacité de 70 sièges. Le vol est proposé à des tarifs fixes : 400 DH l’aller simple en classe économique (aller-retour: 800 DH), et 800 DH l’aller simple en classe affaires (1.600 DH l’aller-retour).

Les horaires des vols sont fixés au départ de Casablanca, les mardis à 22h50 (Arrivée à 00H10), les vendredis à 14h10 (arrivée à 15h30) et les dimanches à 22h50 (arrivée à 00h10) et au départ d’Essaouira, les lundis à 8h00 (arrivée à 9h10), les mercredis à 8h00 (arrivée à 9h10) et les vendredis à 16h10 (arrivée à 17h20).

Grâce à cette ligne, Essaouira sera reliée directement à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, hub international, pour être connectée aux 90 destinations internationales desservies par la RAM.
La liaison aérienne Casablanca-Essaouira a été lancée suite à la signature d’une convention avec la région Marrakech-Safi, et en partenariat avec le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale ainsi que le ministère de l’intérieur.

Cette nouvelle liaison renforce ainsi le réseau domestique de la compagnie qui compte désormais 22 liaisons reliant les différentes villes du Royaume.
A travers une série de conventions passées avec différentes régions du Royaume (Drâa-Tafilalet, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Oriental, Laâyoune-Sakia El Hamra, Dakhla-Oued Eddahab), la compagnie nationale transporte près d’un million de passagers par an sur les vols domestiques.
«Nous sommes heureux de lancer cette nouvelle route aérienne que les opérateurs économiques et touristiques d’Essaouira réclamaient depuis plusieurs années. Aujourd’hui, grâce à l’implication de l’ensemble des partenaires, cette ligne va permettre de contribuer au développement d’une destination riche d’un fort potentiel touristique grâce à ses atouts naturels, historiques et culturels», indique le président-directeur général de la RAM, Abdelhamid Addou, cité dans une note de la compagnie nationale remise à la presse à cette occasion.

Et d’ajouter que l’ouverture de cette ligne s’inscrit dans le cadre de la mission de la compagnie nationale en tant qu’acteur majeur de la promotion du tourisme national, engagé dans le développement territorial et ce, en application de la stratégie de régionalisation avancée du Royaume.
Cette nouvelle ligne aérienne va permettre de contribuer au développement d’une destination riche d’un fort potentiel touristique grâce à ses atouts naturels, historiques et culturels, notamment sa médina classée depuis 2001 au patrimoine mondial de l’UNESCO, que beaucoup de touristes affectionnent, a confié à la presse Othmane Bekkari, directeur pôle client à la RAM.

De son côté, le président du Conseil provincial du tourisme (CPT-Essaouira), Redwane Khanne, a fait part de la joie et de la satisfaction des opérateurs touristiques locaux de l’ouverture de cette ligne aérienne destinée à désenclaver la cité des Alizés et à renforcer son attractivité touristique et son positionnement sur l’échiquier touristique national et international.
Il a fait remarquer que cette ligne aérienne aura un impact positif compte tenu des atouts naturels, historiques, civilisationnels et culturels que recèle Essaouira, en offrant également l’opportunité de relier la ville de Mogador au reste du monde, via le hub de Casablanca.

Articles similaires

SociétéUne

La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière au large de Tarfaya

Une Unité combattante de la Marine Royale a intercepté, dimanche, deux embarcations...

EconomieUne

Les recettes douanières dépassent 20,68 MMDH à fin mars 2024

Les recettes douanières nettes se sont établies à plus de 20,68 milliards...

ActualitéUne

Position extérieure globale : situation nette débitrice de 791,6 MMDH en 2023, selon l’Office des Changes

La position extérieure globale, qui reflète la situation patrimoniale de l’économie marocaine...

ActualitéUne

Le Chef du gouvernement reçoit le Premier ministre hongrois

Le Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a reçu, vendredi 12 avril...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus